Zoom sur la peinture française et flamande

Abrité dans un remarquable bâtiment de la fin du XIXe siècle, le Palais des Beaux-Arts de Lille possède des collections riches et variées, réparties dans plusieurs départements. La peinture et la sculpture européennes occupent une place prépondérante, couvrant une période qui s’étend du XIe au XXe siècle. Parmi ces œuvres, certaines sont exceptionnelles et contribuent à faire du Palais des Beaux-Arts de Lille l’un des principaux musées français.

Découverte des œuvres

Les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille sont reconnues à une échelle mondiale et le situent parmi les principaux musées français. Les œuvres du musée sont présentées sur trois niveaux, du sous-sol au premier étage.

Le sous-sol est constitué de très belles salles voûtées en brique et en pierre, qui étaient autrefois les réserves du musée. Le département des Antiquités, du Moyen-Âge et de la Renaissance présente des œuvres européennes (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas) du XIe au début du XVIe siècle, en particulier des peintures et des sculptures. Parmi ces pièces remarquables, vous pourrez voir des peintures de l’artiste flamand Dirk Bouts, ou encore un remarquable relief en marbre signé Donatello.

Vous pourrez également apprécier une petite collection archéologique, comprenant des pièces égyptiennes et gréco-romaines. Toutes ces oeuvres sont installées autour d’un espace central, où vous verrez une collection majeure du musée : les plans-reliefs (XVIIIe) au 1/600e de villes françaises frontalières des Pays-Bas, fortifiées par Vauban.

Au rez-de-chaussée, les collections sont situées dans de longues salles qui encerclent le bel atrium du musée. Dans ces salles superbement voûtées, on découvre tout d’abord une collection de céramiques datant du XVIe au XIXe siècle et provenant de différentes régions du monde. Les créations issues des ateliers de Lille et Rouen, pour la France, et de Delft pour les Pays-Bas, y occupent une place de choix.

En poursuivant la visite du rez-de-chaussée, on aborde la collection de sculptures françaises du XIXe siècle, illustrant la vitalité de cette création artistique dans notre pays à l’époque, de David d’Angers à Rodin, en passant par Camille Claudel.

Le département de peinture occupe tout l’étage du musée. Les quelques 650 œuvres exposées offrent un panorama complet des principales écoles d’art européennes du XVIe au XXe siècle. Parmi cette importante collection, les écoles flamande et française sont particulièrement bien représentées. La peinture flamande est notamment illustrée des tableaux des artistes Bruegel, Van Dyck et Rubens.

La peinture française occupe naturellement une large place dans cette collection de peinture, en particulier les œuvres du XIXe siècle, qui fut une période particulièrement foisonnante en France. On parcourt ainsi la création picturale de ce siècle en passant par le romantisme avec Delacroix, par le réalisme avec Courbet, l’impressionnisme avec Monet et le symbolisme, notamment représenté par Puvis de Chavannes.

La peinture italienne, malgré sa grande valeur unanimement reconnue, n’occupe qu’une place limitée dans les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille. Elle est toutefois représentée par de grands noms de cette école, tels Véronèse et Tintoret, appartenant tous deux à l’école vénitienne. Le musée comprend également une salle dédiée à la peinture espagnole, moins connue. La richesse de cette école est notamment illustrée par des œuvres de Goya et de Greco.

Ainsi, la richesse et la diversité des collections du musée de Lille justifient amplement sa place parmi les principaux musées français. Ces collections sont, de plus, complétées par un cabinet des dessins (dont 30 dessins de Raphaël) et une collection numismatique.

Le musée organise par ailleurs des expositions temporaires, qui contribuent à sa renommée. D’autres services sont également proposés par le musée : une bibliothèque, un restaurant, un auditorium, des ateliers pédagogiques et autres manifestions culturelles, qui font du musée un lieu vivant, où passé et présent s’entremêlent intimement.

Histoire du musée

A l’initiative de la création du musée des Beaux-Arts de Lille, on peut citer le peintre Louis Watteau, dit Watteau de Lille. L’institution fut inaugurée en 1809 dans une partie de l’ancien couvent des Récollets. En 1850, les collections ayant été considérablement enrichies, notamment grâce au conservateur Edouard Reynart, le musée est installé au dernier étage du nouvel hôtel de ville.

Ce n’est qu’au XIXe siècle que fut prise la décision de construire un bâtiment dédié à cette collection. Les architectes Bérard et Delmas remportèrent le concours avec leur projet de bâtiment monumental de style néo-classique. Son inauguration eut lieu en mars 1892.

Entre 1991 et 1997 furent engagés d’importants travaux de rénovation du musée, sous la direction des architectes Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart. Ceux-ci choisirent d’ouvrir le mur sud de l’atrium du musée, afin de donner à voir la façade vitrée d’un nouveau bâtiment. Les sous-sols du bâtiment original ont également été aménagés à cette occasion. L’ensemble de ces travaux a permis d’augmenter la surface d’exposition de 7 000 m² à 12 000 m².

Notez enfin que les architectes de la rénovation firent appel à l’artiste Gaetano Pesce pour réaliser les monumentaux lustres colorés mesurant 7 mètres de diamètres qui ornent le hall d’entrée.
 Suite : les photos du musée
4 avis sur ce musée
L'avis de  Roberto (Lille) :  Un de plus beaux musées d'Europe  *****
En bref : Un grand musée à découvrir de toute urgence. Il est regrettable qu'il ne bénéficie pas d'une plus grande notoriété internationale.
J'ai aimé : L'espace et la luminosité de l'édifice remarquable d'un point de vue architectural.
La richesse époustouflante des collections
-sculptures
-peintures
-plan reliefs, etc.

Les expositions temporaires proposées sont également de qualité (l'exposition Rubens en 2004, Les caprices de Goya en 2008, etc.)
 
L'avis de  Miranda Tirizine (Nice) :  Splendide  *****
En bref : L'un des plus beau musée de France
J'ai regretté :  
J'ai aimé : Les peintures flamandes et françaises.
Les sculptures, la galerie espagnole et hollandaise.
Les expositions, les céramiques.
 
L'avis de  Philippe Laporte (Paris) :  Merveilleux  *****
En bref : A recommande
J'ai regretté : Le vide de l'atrium, on aurait pu y installer des sculptures par exemple.
J'ai aimé : La qualité des oeuvres exposées (peintures, sculptures, arts décoratifs, etc...).
Les explications et commentaires sur les oeuvres.
Les expositions mêlant art ancien et contemporain.
 
Donnez votre avis | Voir tous les avis 
Adresse Place de la République
59000 LILLE
Tel 03 20 06 78 00
Fax 03 20 06 78 15
Site www.pba-lille.fr
Tarifs Plein tarif : 5 €
Tarif réduit : 3,50 €
Visite guidée : 9 € au tarif plein, 7,50 € au tarif réduit
Horaires Le lundi de 14h à 18h et du mercredi au dimanche de 10h à 18h
  Mise à jour : Mai 2009
Adresse : Place de la République , 59000 LILLE

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google