Découverte d’un mystérieux Ordre religieux

Le musée de la Grande Chartreuse est installé depuis 1957 dans les bâtiments de La Correrie, situés à 2 km en aval du monastère de la Grande Chartreuse. Ces bâtiments étaient habités jusqu’au XVIIe siècle par les frères chartreux. Ils respectent toutefois les règles architecturales de l’Ordre des Chartreux et permettent donc d’imaginer l’organisation du monastère.

La muséographie, moderne et ayant recours aux techniques audiovisuelles, rend la visite des 18 salles du musée particulièrement intéressante. Le parcours commence par l’église du couvent, construite au XIIe siècle. Outre de très belles stalles sculptées (XVe siècle), vous pourrez y voir un remarquable triptyque (XVe) attribué à Bréa. On passe ensuite au cloître, où vous découvrirez une celle de chartreux. On apprend que les repas étaient servis aux moines par une sorte de fenêtre creusée dans le mur de la cellule, évitant ainsi tout contact avec l’extérieur. Les salles suivantes possèdent des installations audiovisuelles expliquant l’histoire de l’Ordre des Chartreux, puis présentant les maisons actuelles de l’Ordre.

Vous découvrirez ensuite les règles architecturales qui régissent les monastères chartreux, comme le montre plus loin une maquette de la Grande Chartreuse. On vous explique les moyens de subsistance des moines depuis la création de l’Ordre, détaillant les différentes activités des chartreux, comme celle, célèbre, de la distillerie. Vient ensuite une salle particulièrement intéressante : le « cubiculum ». Vous y verrez l’agencement très sobre d’une cellule de moine. On entre ensuite dans la vie intime des moines, en s’intéressant à la prière, qu’elle soit solitaire ou collective. Le musée détaille les grandes étapes de la vie d’un chartreux, entièrement dévouée à Dieu. La visite se termine par la crypte, qui est la partie la plus ancienne du musée (Xe ou XIe siècle). Vous pourrez y voir un documentaire dévoilant le « témoignage de chartreux ».

En sortant du musée, prenez le temps d’admirer la beauté du cadre. Une chapelle fut par ailleurs construite selon le modèle d’une chapelle de la Grande Chartreuse, afin de permettre à ceux qui le souhaitent d’aller y faire une prière, en ce lieu propice au recueillement. Avant de quitter La Correrie, approchez-vous du monastère de la Grande Chartreuse en suivant le sentier qui part du parking du musée. Veillez toutefois à respecter le calme de ces lieux, vous êtes sur le domaine des chartreux !

L’Histoire de l’Ordre des Chartreux

Saint Bruno (vers 1030-1101) fonda en 1084 un ermitage dans le massif de la Chartreuse, où il fut conduit par St Hugues, évêque de Grenoble. L’isolement de cette région montagneuse convenait parfaitement à la vie de silence et de solitude qu’il souhaitait mener dans ce modeste ermitage. Ne voulant pas créer un nouvel Ordre, Saint Bruno ne laissa aucune trace écrite des règles communes suivies dans les deux Chartreuses (monastères chartreux) qu’il fonda.

Ces coutumes ne furent écrites qu’en 1127, à la demande des supérieurs des différentes Chartreuses fondées successivement. L’Ordre compta en effet jusqu’à 150 Chartreuses dans toute l’Europe ! Il subit ensuite de plein fouet les guerres de religion puis la Révolution de 1789. En 1901, les chartreux furent expulsés de France. Ils ne revinrent s’installer au monastère de la Grande Chartreuse, maison mère de l’Ordre, qu’en 1940.

La vie des chartreux

Voués à la contemplation, les moines chartreux vivent dans des cellules où ils passent l’essentiel de leur journée : ils y prient, y mangent et y dorment seuls. Ils ne se rassemblent que pour des messes collectives données chaque jour dans l’église du monastère, ainsi que le dimanche. Les moines chartreux portent une longue robe blanche, serrée à la taille par une chape, un chapelet pendant sur le côté.

Les frères chartreux font également partie de l’Ordre mais leurs activités (forge, fabrication de tissus, distillerie, etc.), qui permettent de faire vivre l’ensemble de la communauté, exigent une plus grande ouverture sur l’extérieur. Ils habitent donc dans des bâtiments un peu éloignés du monastère, afin de préserver la tranquillité des moines chartreux.
 Suite : les photos du musée

Soyez le premier à donner votre avis sur Musée de la Grande Chartreuse

Adresse La Correrie
38380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE
Tel 04 76 88 60 45
Tarifs Plein tarif : 4 €
Tarif réduit : 2 €
Groupes : 3 € par adulte et 1,50 € par enfant
Horaires En Avril, octobre et novembre : de 10h à 12h et de 14h à 18h
En mai : de 9h30 à 12h et de 14h à 18h30
De juin à septembre : de 9h30 à 18h30
  Mise à jour : Mars 2008
Adresse : La Correrie , 38380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google