Palais de Tokyo
Tokyo - Paris : un musée d’art et de vie

Installé à deux pas du Trocadéro, au milieu d’un quartier prestigieux réunissant plusieurs musées de qualité, le Palais de Tokyo contraste par son architecture massive, géométrique et symétrique. Ses hautes colonnes abritent ainsi le must de l’art contemporain français, qui attire jeunes parisiens branchés, lycéens, étudiants en art et touristes chevronnés.

Dès que le soleil pointe le bout de son nez, la terrasse extérieure est prise d’assaut. Car le Palais de Tokyo, avant même d’être un musée, est un lieu de vie. On n’y passe pas, on y prend du bon temps. A l’intérieur, c’est ambiance japonaise avec lanternes rouges modernes, le tout dans une architecture brute, style usine abandonnée. Mais les hauteurs de plafond, et les couleurs des boutiques, librairies et snacks procurent un étrange sentiment de bien-être.

Dès l’entrée, une librairie propose des ouvrages sur des thèmes très tendances comme la mode, le design, la photo, la musique et bien sur l’art contemporain.

Vous pourrez remarquer que dans l’autre aile du bâtiment, se trouve le musée d’art moderne de la Ville de Paris. Vous deviendrez ainsi incollable sur l’art contemporain.

Du mardi au dimanche, de midi à minuit, le palais ouvre ses portes aux visiteurs. Au programme, une exposition temporaire qui s’installe pour plusieurs mois. Pas d’exposition permanente dans ce musée qui préfère laisser investir son espace à des artistes différents. L’art contemporain est une perpétuelle mutation et évolution, le Palais de Tokyo s’y adapte.

C’est aussi une opportunité pour les jeunes artistes d’exposer leurs créations. Pour la première fois en 2008, le musée est laissé entièrement au génie de Loris Gréaud, artiste d’à peine 30 ans, qui nous invite à passer la « Cellar Door ».

Point fort de cette exposition, elle vit ! En effet, dès 14h, le chef d’orchestre - ingénieur son - informaticien, calfeutré derrière une immense baie vitrée, réveille les 4000 m² du palais. Loris Gréaud nous interroge sur le paradoxe de l’art, sur l’invisibilité d’une œuvre tout en gardant à l’esprit que c’est le spectateur qui termine sa collection.

Ensuite, la place reviendra à Christoph Büchel et ses villes en guerre, à Fabien Giraud et Raphaël Siboni et leur interprétation très spéciale de La guerre des étoiles, à Jonathan Monk qui créera un arc électrique entre le Palais et son voisin, le musée d’art moderne et bien d’autres…

Histoire du Palais de Tokyo

La construction du bâtiment remonte à 1937. Il est destiné à accueillir les musées d’art moderne de l’Etat et de la Ville de Paris. Situé Quai de Tokyo, il est rapidement baptisé par les Parisiens Palais de Tokyo. Le musée national d’art moderne déménage dans les années 70 au Centre Pompidou.

La place est laissée au Palais de Tokyo, nom officiel pour un projet qui permet la diffusion de l’art contemporain et ouvre ses portes en 2002. L’actuel directeur de l’établissement est Marc-Olivier Wahler.

Plus d’une centaine d’expositions se sont exhibées au Palais de Tokyo avec un public toujours présent. La moitié des artistes étant français. Les objectifs du musée sont de lier la création française à l’art international. Une chance est également donnée aux jeunes artistes grâce au Pavillon, un laboratoire artistique.
 Suite : les photos du musée
1 avis sur ce musée
L'avis de  Le Truc :  L'endroit est à moitié vide  *
En bref : Il est regrettable que des problèmes financiers importants liés à une mauvaise gestion mettent le lieu en péril.
J'ai regretté : Le reste est beaucoup moins intéressant, le lieu est à moitié vide.
J'ai aimé : La pièce de Christoph Buchel est extraordinaire
 
Adresse 13, avenue du Président Wilson
75000 PARIS
Tel 01 81 97 35 88
Email accueil@palaisdetokyo.com
Site www.palaisdetokyo.com
Tarifs Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : 8 € (moins de 26 ans, enseignants, bénéficiaires des partenariats billetterie).
Gratuit : - 18 ans, chômeurs, personnes handicapées (sur présentation de justificatifs).
Horaires Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de midi à minuit.
Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
  Mise à jour : Juillet 2016
Adresse : 13, avenue du Président Wilson , 75000 PARIS

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google