2 avis sur ce musée
 
 
L'avis de  Nathalie Stack (Vincennes) :  visite des ateliers 
En bref : je suis venue lundi 25 avril 2016 visiter les ateliers de sèvres
Première déception le prix! 14€, exorbitant. La visite commence en stationnant dans le hall puis devant des vitrines la moitié du temps de visite avec des commentaires sans interêts prodigués par une personne visiblement pas céramiste. Enfin on entre dans le premier atelier pour une démonstration d'émaillage après avoir subit les menaces du personnel en cas de casse, puis station devant une autre vitrine et visite de l'atelier et démonstration de filage d'or sur des porcelaines...un petit détour vers les fours et clap de fin. Franchement j'ai eu l'impression que l'on s'était bien moqué de moi. Cette visite n'est vraiment pas à la hauteur d'un lieu aussi prestigieux qui vit peut-être sur un passé désuet? Etant céramiste amateur je me faisait pourtant une joie de découvrir les ateliers et leur occupants.
Donc je déconseille fortement cette visite
 
L'avis de  Ceramiques Françaises (Paris) :  Une nouvelle fois déçu 
En bref : je viens de nouveau de visiter le musée national de la céramique, et une nouvelle fois je suis reparti avec un sentiment de déception.

Je comprends le rôle pédagogique que doit avoir un musée et donc la volonté de mettre en relation les différentes influences culturelles et historiques dans l’art de la céramique. Je peux aussi comprendre la place prépondérante de la faïence et de la porcelaine à Sèvres et le souhait de présenter aussi de la céramique contemporaine.

Mais de mon point de vue, le musée occulte totalement la partie des céramiques « utilitaires » et régionales des céramiques françaises et je suis un peu triste de la part trop importante faites aux céramiques étrangères (des salles entières leur sont dédiées).

Je suis déçu de voir que, par exemple, le Beauvaisis et la Puisaye ne soient représentés que par quelques pièces (certes exceptionnelles) dans des vitrines vieillissantes et parfois mal ou pas éclairées.
La partie « céramique médiévale » est succinctement représentée par quelques pièces (là aussi magnifiques) pas assez nombreuses.
Rien sur des centres potiers comme ceux de la Manche, de Martincamp, du Pré d’Auge (représenté que par quelques pièces « suite de Palissy »), du Cher (production Talbot), du Nord et si peu sur le Beauvaisis et la Puisaye, pourtant berceaux de la terre vernissée et du grès en France. Rien non plus sur le Saintonge, la Sarthe, sur la production de carreaux médiévaux ou plus récents en faïence.
Je n’ai même plus retrouvé les faïences de Masséot Abaquesne, de telle sorte que la faïence « renaissance » est massivement représentée par la faïence étrangère.

Je sais pourtant que le musée a dans ses réserves des pièces tout à fait remarquables de ces céramiques régionales françaises.
Il y aurait moyen, en partant de la céramique médiévale d’Ile de France et de Normandie, de faire la part belle à ces céramiques qui je suis sûr, trouveraient un écho favorable chez les visiteurs.

Avec le déménagement du musée national d’art et traditions populaires de Paris vers Marseille (où les pièces sont noyées dans les objets des « civilisations méditerranéennes), il n’y a plus moyen de trouver un musée national ou cette production régionale est présentée. Cela est bien triste, car cet art de la céramique régionale fait aussi partie de notre Histoire. Dans la désignation « musée national de la céramique », il y a le mot « national » et pas « international ».
 
 Suite : les infos pratiques à propos du musée
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google