Bertrand Cantat de retour : joie, moqueries et indignation sur Twitter

Bertrand Cantat de retour : joie, moqueries et indignation sur Twitter L'ex-chanteur de Noir Désir fait son véritable retour, avec la sortie en novembre d'un album "très personnel". Le come-back de Bertrand Cantat survient tout juste 10 ans après le décès de Marie Trintignant.

Le prochain album de Bertrand Cantat est prévu pour novembre prochain, "normalement", a fait savoir sa maison de disques, Barclay. L'an dernier, le chanteur avait accordé une interview à Sud Ouest, dans laquelle il confiait travailler sur ce disque "très personnel", laissant entendre qu'il avait eu du mal à écrire les chansons. Celui qui autrefois écrivait tous les textes de Noir Désir a collaboré avec son ami Pascal Humbert, l'ancien bassiste de Passion Fodder, pour ce nouvel album qui sera très attendu.

L'ex-chanteur de Noir Désir revient donc sur la scène musicale 10 ans après le meurtre de Marie Trintignant, pour lequel il a été condamné à 8 ans de prison. Libéré en 2007, Bertrand Cantat s'était remis à la musique avec son groupe. Mais en 2010, le groupe annonçait sa dissolution, après que Serge Teyssot-Gay, le guitariste de Noir Désir, a souhaité mettre un terme à sa participation au groupe. Il parlait alors "d'indécence" qui entourait le groupe et invoquait des "désaccords émotionnels, humains et musicaux" avec le chanteur.

Bertrand Cantat est remonté sur scène en 2010 lors d'une visite surprise à un concert du groupe Eiffel près de Bordeaux. Depuis cette date, il a également collaboré avec Shaka Ponk et avec le duo malien Amadou et Mariam. Depuis sa sortie de prison, c'est la première fois que Bertrand Cantat chantera seul sur un album.

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle n'est pas appréciée de la même façon par tout le monde. Les réactions sur Twitter sont d'ailleurs plutôt moqueuses, et certains twittos sont même consternés :

EN VIDEO : Le retour sur scène de Bertrand Cantat avait fait couler beaucoup d'encre en 2010 :

Article le plus lu - L'hommage de Trump à Aretha Franklin critiqué › Voir les actualités

Annonces Google