L'Internaute > Musique > 
Disques > Anaïs
 DISQUES 
Décembre 2005

"The cheap show" : Anaïs live à Marseille

Entre chansons et sketchs, "The cheap show" est un premier album live comme on aimerait en découvrir plus souvent. Son auteur ? Anaïs. Une chanteuse drôle et entraînante qui n'a pas dit son dernier mot.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
Notre avis
»
"The cheap show" / Anaïs
» Genre Chanson française
» Label V2

» Extraits
ECOUTER, VOIR
Clip "Mon coeur mon amour''
 
Extraits

Voilà six ans déjà qu'Anaïs Croze a quitté les bancs de la fac d'Aix-en-Provence pour se consacrer à la musique. Après une première expérience d'auteur-compositeur-interprète au sein du groupe Opossum, nommé "Découverte" en 2003 du Printemps de Bourges, elle décide de se lancer seule. Elle monte alors son propre spectacle dans lequel elle allie compositions à la guitare et sketchs. Un véritable "one woman song" qu'elle a fini par enregistrer en janvier 2005 lors de sa prestation dans sa ville d'attache, Marseille. C'est ainsi qu'est né "The cheap show", un album qui dépeint parfaitement le personnage drôle et charismatique d'Anaïs.

Un mélange des genres plein d'humour

Cet album live est l'occasion pour Anaïs de présenter au grand public ses multiples atouts. Ce qui marque l'originalité de cette chanteuse réaliste, c'est sa plume imagée qui décrit avec justesse les petits moments de la vie. Sans faire de clichés, elle souhaite simplement interpeller les gens, et ça marche. Surtout auprès du public féminin, qui se retrouve dans des chansons comme "Christina", où elle raconte les déboires d'une jeune femme trompée ou "La plus belle chose au monde", une satire sur l'accouchement. Sur un ton très humoristique, elle traite des thèmes du quotidien de manière si détournée que le public ne peut s'empêcher de rire et de pousser la chansonnette ("B-B baise moi").
Car ses nombreuses parodies sont drôles. Du morceau R'n'B "Rock your body" de Justin Timberlake à son incroyable imitation de Linda Lemay avec l'accent québécois, Anaïs nous transporte aux quatre coins du monde. A l'aide d'une pédale de sampling, elle interprète également de la musique celtique ("Pendant ce temps-là en écosse"), chante "Paris Latino" en rap ("Rap collectif") et enfin elle imite des voix traditionnelles noires américaines ("Bad blues player") et africaines ("Elle sort qu'avec des blacks").

Un vrai talent de comédienne se dégage ainsi de ces divers délires musicaux, grâce à une voix élastique qu'elle maîtrise parfaitement. Le pari était risqué, mais la jeune artiste s'en sort très bien et ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. D'autant que ce premier opus a été autoproduit et enregistré en live. Alors à quand l'album studio ? En tous cas, nous, on est impatient.

En savoir plus : le site officiel d'Anaïs

DISCOGRAPHIE
The cheap show (2005)
» Ecouter
 
 Camille Dubois, L'InternauteMusique
 
Magazine Musique
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Musique Voir un exemple
L'Internaute Voir un exemple
Week-end Voir un exemple
Toutes nos newsletters
 
 QUIZ
 
 
 
 
Tous les quiz