Partager cet article

RSS
L'Internaute > Nantes >
Consommation > Immo : quartier Saint-Donatien-Malakoff
IMMOBILIER
 
Décembre 2006

Immo : quartier Saint-Donatien Malakoff

Si la zone entourant l'église Saint-Donatien est l'une des plus cotées du centre-ville de Nantes, l'est et le sud du quartier proposent des prix plus raisonnables. Le neuf est quant à lui attendu pour bientôt dans le nouveau Malakoff…

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  

La zone la plus cotée : à l'ouest et au nord de Saint-Donatien

Saint-Donatien

L'ouest de Saint-Donatien, près de l'Erdre, un secteur très recherché . Photo © Nathalie Favreau

Ici, vous trouverez davantage de maisons datant du début du XXème siècle et situées dans des impasses que d'immeubles récents. Le prix moyen de ces biens tournerait autour de 3000 à 3200 euros le mètre carré. Jean-Christophe Fortin de l'agence Blot Immobilier précise toutefois que si l'on accepte quelques travaux, le prix du mètre carré peut alors descendre à 2900 euros sur certaines maisons à rénover . L'exception, c'est la rue Desaix, une rue très réputée où l'on trouve de belles et grandes demeures mais difficilement à moins 450 000 euros. Pourquoi un tel succès ? "Cette rue mais aussi plus largement cette zone cumule une belle qualité de biens", explique Renald Dubois responsable commercial d'Acced Immobilier, "avec l'avantage d'être très proche du centre-ville comme de l'Erdre".

Au sud, et à l'est : des prix plus bas

Rue d'Allonville

La rue d'Allonville attire a l'avantage d'être à deux pas de la Gare . Photo © Nathalie Favreau

Plus on s'éloigne de l'Erdre, plus les prix baissent. L'est et le sud de Saint-Donatien sont en effet des quartiers plus populaires, proposant davantage des immeubles des années 70 ou des maisons des années 50 et un peu de récent. Le prix moyen des maisons type T4/T5 tournerait autour des 2700 euros le m2. A noter que dans le sud, la proximité des rues d'Allonville, Coulmiers ou Stalingrad avec la Gare attire de plus en plus d'acquéreurs ou de loueurs prenant le train quotidiennement pour travailler en dehors de Nantes. L'offre reste proportionnelle concernant les appartements. Renald Dubois, d'Acced Immobilier, cite un T3 qu'il propose actuellement, datant de 1990, 68m2, 4ème étage avec parking, dont le prix de commercialisation est fixé à 170 000 euros. Si le récent se situe autour de 2500 à 3000 euros le mètre carré, le prix moyen d'un appartement datant des années 70 serait d'environ 2300 à 2400 euros le mètre carrés.

La location suit la même courbe

Parce qu'il y a plus d'immeubles, on trouve évidemment plus de locataires au sud et à l'est de Saint-Donatien qu'à l'ouest. Et de la même façon, les prix sont plus élevés à l'ouest. Mme Derot, spécialisée dans l'offre locative à Urbania Immobilier explique qu'en comparaison, actuellement, un appartement de 45m2, près de Saint-Donatien, dans un petit immeuble en impasse, se trouve à 490 euros hors charges alors qu'un appartement de 55m2, près de Dalby est à 450 euros hors charges. Les maisons en location peuvent se trouver mais l'offre reste très rare.

Le nouveau Malakoff

Si l'on trouve peu de neuf dans le secteur Saint-Donatien, le secteur Malakoff situé au sud de la gare de Nantes devrait bientôt rétablir l'équilibre. Cette zone

Le nouveau Malakoff
Image de synthèse d'une partie du futur nouveau Malakoff, secteur Amont. Photo© Credit Colas Vienne - Chantier Graphique pour l'Atelier Ruelle

HLM sensible était constituée jusqu'ici à 86% de logements sociaux. Mais aujourd'hui, elle fait l'objet d'un vaste projet de rénovation urbaine, inscrite en tant que "grand projet de ville". Si l'on détruit actuellement ce secteur, c'est donc pour mieux le reconstruire. Logements, bureaux et équipements, type piscines, parking ou écoles vont fleurir. A terme, plus de 3000 logements seront proposés sur le Nouveau Malakoff, incluant la zone du Pré-Gauchet actuellement en friches. L'offre sera ainsi doublée par rapport à aujourd'hui tout en ayant conservé le même nombre de logements sociaux qu'avant travaux. Les premières livraisons (en accession et location) pourraient commencer début 2009 sur la zone du pré-Gauchet et au milieu de l'année 2009 sur Malakoff. Les prix des biens ne sont pas encore communiqués. Dernier élément à savoir, en plus d'être reconstruit, le Nouveau Malakoff offrira l'avantage en 2010 d'être relié à l'île de Nantes par un pont.


Autour du même sujet
Magazine Nantes Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité
Voir un exemple

Voir un exemple



Toutes nos newsletters