Partager cet article

RSS
L'Internaute > Nantes >
Consommation > Immobilier quartier Nantes Erdre
IMMOBILIER
 
Janvier 2007

Etat des lieux de l'immobilier : quartier Nantes Erdre

Le quartier Nantes Erdre n'est pas le secteur où l'on trouvera les plus belles demeures mais on peut y dénicher quelques bonnes affaires notamment du côté de la Beaujoire ou de la route de Paris.

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  

Selon la ville de Nantes, le quartier Nantes Erdre se définit par les zones étant situées à l'est de la rivière, allant du pont de la Tortière au sud, au boulevard Jules Verne et à la route de Paris à l'est et jusqu'à la Chantrerie au nord. Il y a quelques années encore, ce secteur n'attirait que peu d'acquéreurs en raison des boulevards à haute fréquentation qui le traversent (Jules Verne, route de Paris, Route de Saint-Joseph). De plus, jusque dans les années 60, ce quartier était constitué en majorité de zones exploitées en maraîchage avant de devenir un quartier plutôt ouvrier. Vous trouverez donc peu d'ancien et peu de belles architectures mais de nombreuses zones pavillonnaires. Les immeubles sont davantage présents dans le sud, les maisons, dans le nord.

Le prix au mètre carré

Le prix de vente d'un bien atteint la moyenne nantaise (autour de 2800 €/m2 ) ou se situe en-dessous. Selon l'ancienneté et l'emplacement, une maison peut en effet se vendre de 2200 à 2800 euros le m2, un appartement, de 1700 à 2500

euros environ, le m2. La location s'aligne sur cette courbe en se situant autour de 9 à 11 euros le m2 (moyenne nantaise, 11,24€).

Au sud, les prix les plus bas habitent loin de l'Erdre et du centre-ville

Pont de la Tortière
Le sud du quartier, près du pont de la Tortière. Photo © L'Internaute Magazine / Nathalie Favreau

On trouve les secteurs les moins chers en s'éloignant de l'Erdre, du côté du boulevard Jules Verne, ou à proximité du périphérique, vers la Beaujoire. A titre d'exemple, l'agence Era Immobilier propose actuellement à la Beaujoire, un appartement des années 80, T4 de 61 m2 avec balcon, terrasse, cave et parking à 155 000 euros. Du côté de la Tortière, donc plus proche de l'Erdre et du centre-ville, un appartement de 74 m2, datant de la même époque et proposant les mêmes prestations est proposé à 188 000 euros. Tout autre exemple, L'Etude Immobilière de Carquefou explique qu'une maison à rénover, de 75 m2, avec jardin et 3 chambres peut se trouver à 180 000 euros à la Beaujoire.

Au nord, un air de campagne fait grimper la côte

Bien qu'éloigné du centre-ville, le nord du quartier voit grandir sa côte depuis quelques années. Saint-Joseph de Porterie charme les acquéreurs avec ses allures de bourgs de campagne et jouit de sa proximité avec la zone de la Chantrerie (où sont implantés Atlanpole et de grandes écoles), attirant ainsi de plus en plus de cadres. Dans le bourg de Saint-Joseph, l'Etude Immobilière de Carquefou propose par exemple un appartement T3 des années 80, de 88m2, avec garage et balcon à 218 000 euros. Une maison T4 de 105m2 dans le même bourg est proposée à 234 000 euros à l'agence Guy Hoquet L'Immobilier de Saint-Joseph de Porterie.

Fontaine Caron
Les maisons du lotissement de la Fontaine Caron ne restent pas longtemps vides... Photo © L'Internaute Magazine / Nathalie Favreau

La Fontaine Caron

Au-delà du bourg, Saint-Joseph de Porterie possède également une zone pavillonnaire particulièrement bien cotée à la Fontaine Caron. Anthony Bréal de Guy Hoquet L'Immobilier confie que "dans ce lotissement à l'américaine, les biens libérés ne le restent jamais plus d'une semaine". Les jeunes familles de cadres affectionnent particulièrement ces maisons assez spacieuses (une centaine de mètres carrés) construites dans les années 2000. A la Fontaine Caron, il sera difficile de trouver une maison en vente à moins de 300 000 euros. En locatif, comptez autour de 1000 euros par mois, hors charges.

Une nouvelle ZAC prochainement à Saint-Joseph de Porterie.

Pour proposer des logements abordables pour les classes moyennes, les primo accédants et familles à Nantes, une Zone d'Aménagement Concerté verra bientôt le jour à Saint-Joseph de Porterie. Les travaux commencent cette année 2007 pour que d'ici 2013, 1400 logements d'une surface moyenne de 90 m2 remplacent 45 hectares de terrains vierges. Selon M.Lelay, en charge de ce secteur à la Mairie de Nantes, "il y aura 20% de maisons individuelles, 50% de petits collectifs, 30% d'habitat social et des offres en vente comme en location". Le début de la commercialisation devrait commencer en 2008 et autour de cette zone immobilière, les équipements vont peu à peu s'étoffer : nouveau centre commercial, travaux de voiries, groupes scolaires...




Magazine Nantes Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité
Voir un exemple

Voir un exemple



Toutes nos newsletters

Sondage

Selon vous, dans combien de temps le FCNA va remonter en Ligue 1 ?

Tous les sondages