L'Internaute > Nantes >
Histoire > Le pont à transbordeur de Nantes
AVANT / APRES
 
Décembre 2006

D'une rive à l'autre : le pont transbordeur

Au début du XXème siècle, à l'époque où Nantes était encore une ville traversée par l'eau de toutes parts, un pont transbordeur vit le jour…

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  
Le pont transbordeur de Nantes
Le pont transbordeur, construit en 1903 à Nantes Photo © Archives Municipales de Nantes

Qu'est-ce-qu'un transbordeur ?

Un transbordeur est une installation qui à la manière d'un pont relie les deux bords d'un canal ou encore d'un fleuve pour transporter marchandises ou passagers dans une nacelle suspendue à un chariot roulant. Si le premier pont transbordeur a été construit au début du XXème siècle en Espagne, celui de Nantes a été inauguré en fin d'année 1903. Il permettait de relier le quai de la Fosse à la Prairie au Duc en enjambant la Loire au niveau de l'actuel pont Anne de Bretagne qui l'a remplacé (voir sur un plan). Ferdinand Arnodin, l'architecte à qui l'on doit la construction de la moitié des ponts transbordeurs recensés dans le monde (une vingtaine), l'a constitué de pylônes culminant à de plus de 75 mètres de hauteur et d'une travée centrale longue de 35 mètres. La nacelle animée par un moteur électrique allait et venait suspendue à 50 mètres au-dessus de la Loire, ce qui laissait la possibilité aux bateaux à voile de passer en dessous.

5 centimes la traversée

La traversée d'une rive à l'autre par le pont transbordeur durait environ deux minutes. Pour l'emprunter, il en coûtait 5 centimes aux nantais. Pour passer leurs animaux, ils devaient payer 5 à 10 centimes, pour leurs charrettes, 10 à 25 centimes et pour leurs automobiles, la traversée était fixée à 1 franc. De 1903 à 1958, dates de son existence, le pont transbordeur de Nantes comptabilisa plus de 10000 traversées.

Le pont  transbordeur de Nantes
Le pont transbordeur reliait le quai de la Fosse à la Prairie au Duc. Photo © Archives Municipales de Nantes
Le pont  transbordeur de Nantes
Après sa destrcution, il a été remplacé par le pont Anne de Bretagne. Photo © L'Internaute Magazine / Nathalie Favreau


1958 : La destruction

Epargné par les bombardements de 1943, le pont transbordeur ne résistera néanmoins pas à l'évolution de la vie nantaise. En 1958, parce que son utilité devenait moindre, il fut détruit. Fait exceptionnel, il est néanmoins toujours possible aujourd'hui de retrouver les marques de son existence. Quelques éléments de la base de ses pylônes sont en effet encore visibles de chaque côté des rives de la Loire où il était implanté. Des traces qui ont survécu au passé et qui permettent de réchauffer le cœur des nantais, pour la plupart encore très nostalgiques de ce pont transbordeur, symbole fort de l'ancienne activité maritime de la ville.

Magazine Nantes Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité
Voir un exemple

Voir un exemple



Toutes nos newsletters

Sondage

Selon vous, dans combien de temps le FCNA va remonter en Ligue 1 ?

Tous les sondages