Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Nature > 
Les piqûres de l'été > Les oursins
 DOSSIER 
Juillet 2005

Les oursins

oursinAnimaux méconnus et pourtant abondants sur le littoral méditérrannéen, les oursins sont davantage réputés pour leur place dans les recettes de cuisine que pour leur rôle dans l'écosystème. Aujourd'hui, c'est une espèce en voie de disparition.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
L'oursin
Sommaire
Les volants
Les terrestres
Araignée
Scorpion
Fourmi
Les marins
Méduse
Oursin

Invertébré marin appartenant à la famille des échinodermes, cette petite boule pleine d'épines se nourrit d'algues. Il ne possède ni yeux, ni cerveau. Il se déplace lentement en utilisant ses épines, mobiles comme des échasses. Pour se nourrir, il racle et déchiquette les végétaux qui tapissent le fond de la mer à l'aide de sa bouche munie de mâchoires spéciales, appelée "lanterne d'Aristote".

Où vit-il ?
L'oursin se trouve dans les fentes rocheuses ou sur les fonds sableux des côtes méditerranéennes et atlantiques.

Pourquoi pique-t-il ?
Les oursins de nos littoraux, nommés Paracentrotus lividus, sont à piquants courts et non venimeux.Il s'agit une fois encore de piquants de défense contre des prédateurs, comme la dorade ou le sar. Son plus grand prédateur, l'homme, lui réserve son assiette.

L'utilité de l'oursin
Aujourd'hui, il reste 800 espèces d'oursins. Espèce protégée, l'oursin sert avant tout "d' indicateur biologique " pour les scientifiques : sa concentration est un indice de pollution d’une zone côtière. On étudie son matériel génétique dans le cadre de la recherche contre le cancer.

Quelques conseils
Leurs piquants pénètrent dans la peau, se cassent et restent figés dans la plaie, procurant de vives douleurs.Les piquants laissent leurs extrémités dans les tissus sous-cutanés. En cas de piqûre, il faut désinfecter à l'eau de javel diluée et retirer éventuellement les débris d'épines. Il y a d'importants risques d'infection, alors enlevez bien tous les piquants et n'oubliez pas de désinfecter la plaie.

Photo © Isabelle Corson



En savoir plus

»
Le dossier du journal des Femmes

Les méduses Les piqûres de l'été Sommaire
 
 Aude Chardenon, L'Internaute
 
Autour du même sujet
Magazine Nature & Animaux
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Nature & Animaux Voir un exemple
Jardins Voir un exemple
Mer & Voile Voir un exemple
Toutes nos newsletters