Les drôles de grands noms des animaux

Savez-vous que derrière les barbares noms scientifiques de la plupart des animaux se cachent en réalité des hommages parfois surprenants à des gens célèbres ?


Le coléoptère Hitler, le trilobite Mike Jagger, le poisson Frank Zappa, la guêpe Greta Garbo… de nombreux animaux portent un petit nom inspiré de celui de personnes célèbres. Après tout, les biologistes ont quasiment tous les droits quand il s’agit de nommer une nouvelle espèce, et ils s’en donnent généralement à cœur joie.


Quelque part, les scientifiques doivent être des blagueurs. La plupart des nouvelles espèces découvertes sont des insectes, des amphibiens ou éventuellement des animaux préhistoriques : pas vraiment folichon ! Qui rêverait de donner son nom à un trilobite, un invertébré datant de l’ère primaire ? Mick Jagger et Marilyn Monroe y ont eu le droit, avec Anomphalus jaggerius et Norasaphus monroeae.

De son côté, l’Anophthalmus hitleri (image), un ravissant coléoptère aveugle, doit son nom à Adolf Hitler, qui parait-il était très content de l’honneur qui lui était ainsi rendu. Le problème, c’est que la pauvre bête qui n’avait rien demandé à personne est désormais braconnée par des collectionneurs nazis.

Un "bug" pour Bill Gates...

Dans les hommages pas toujours très gratifiants, on trouve aussi l’Eristalis gatesi, un insecte (« bug » en anglais) nommé d’après Bill Gates, le créateur de Microsoft. Le chanteur Michael Jackson a eu le droit à son crabe fossile (Mesoparapylocheles michaeljacksoni), et l’acteur Harrison Ford a pu offrir son nom à une araignée (Calponia harrisonfordi) pas vraiment digne du « sex symbol » qu’il est.

... Et un papillon pour le Dalaï Lama

Un peu plus élégant, le Dalaï Lama porte le même nom qu’un joli papillon et Charlie Chaplin a inspiré le nom de « Campsicnemius charliechaplini », une bestiole qui se déplace bizarrement. Un joli scarabée s'appelle quant à lui Agra katewinsletae, en l'honneur de Kate Winslet. Et devinez à qui fait référence le nom de la guêpe Mozartella beethoveni ?

Un hommage de paléontologue

Les dinosaures ne sont pas en reste puisque Sir Arthur Conan Doyle (auteur des aventures de Sherlock Holmes et du Monde Perdu) a donné son nom à un ptérodactyle, le Arthurdactylus conandoylei, et Steven Spielberg (réalisateur de Jurassic Park) à un autre ptérosaure, le Coloborhynchus spielbergi.


Après tout, porter un nom d’insecte, de parasite ou de plante n’est pas si péjoratif, puisqu’il ne faut pas l’oublier, tous ont (eu) une place importante dans la nature. Moi, j’aimerais bien qu’un animal porte mon nom… Ah, oui. Suis-je bête, c’est déjà le cas !


Tarsou le Tarsier pour L'Internaute Magazine

Annonces Google