L’avenir des koalas est-il seulement au zoo ?

L’Australie semblerait bien vide sans son adorable icône. La population des koalas dans le pays ne cesse de décliner, et ce souvent a cause de l'insouciance des Hommes. L'Australian Koala Foundation, en particulier sa présidente Déborah Tabart OAM, met tout en oeuvre pour protéger leur habitat naturel et ainsi aider à la sauvegarde de cet emblème australien. Car, sans eux, que serait l'Australie?


Lorsque vous voyagez en Australie pour la première fois vous pensez tout de suite à Sydney et a son célèbre opéra, aux interminables plages, aux kangourous et évidemment aux koalas. La plupart des touristes sont persuadés qu’ils peuvent les trouver dans tous les arbres en Australie. Malheureusement, la réalité n’est pas celle qu’on croit et même après de longues heures de randonnée peu de gens ont la chance d’apercevoir un koala dans la nature. Une visite au zoo est souvent la seule chance de pouvoir admirer cette peluche australienne.


Deborah Tabart OAM, présidente de la Fondation Australienne des Koalas (Australian Koala Foundation – AKF), consacre sa vie à la sauvegarde des koalas sauvages et à leurs droits - depuis maintenant 23 ans.

« La triste vérité est que, désormais, seulement entre 45 000 et 80 000 koalas peuplent le continent australien. Un nombre infime par rapport aux millions qui existaient avant l’arrivée des premiers colons. 80% de leur habitat a déjà été détruit, aujourd’hui on peut en voir seulement sur la côte entre Townsville et Adélaïde. » Après avoir été pourchassés pour leur fourrure dans les années 20, les accidents de voitures, les attaques de chiens et le défrichement de leur habitat naturel sont, aujourd’hui, ses principales menaces.


Depuis 1986 l’AKF a déjà investit 8 millions de dollars dans la recherche, entre autre dans son projet phare, l’Atlas de l’Habitat des Koalas.

« Cet Atlas va permettre de cartographier l’habitat des koalas à travers les paysages australiens. Il fournit des informations sans précédent qui mettront en évidence l’urgence de la protection de leur habitat. Chaque Australien peut accéder à ces cartes gratuitement pour savoir si leur propriété est située à l’intérieur de celui-ci ou non.»


La propriété de Quinlans est un autre projet dont Deborah est particulièrement fière. C’est une propriété de 40 hectares, laissée à la fondation en 2009 de façon inattendue. L’AKF vise à protéger la biodiversité de Quinlans, c’est en cela qu’elle restera intacte et servira de réserve naturelle pour les koalas sauvages.

Pour ses nombreux efforts, Deborah a d’ailleurs reçu la Médaille de l’Ordre Australien (OAM).


50 koalas peuvent être adoptés par le biais de l’Australian Koala Foundation. Ils vivent dans des parcs de koalas ou dans des zoos, à travers toute la côte ouest australienne. La cotisation mensuelle de parents adoptifs n'aide pas seulement à payer les factures pour le koala mais également à protéger les koalas sauvages et leur habitat. Ces peluches, souvent classés à tort dans la même catégorie que les ours, sont en fait des marsupiaux qui dorment environ 20 heures par jour. Soit de compagnons parfaits pour agrandir la famille !


Laure Campagné et Jasmin Demuth


Annonces Google