L'alimentation du chien

Comme nous, les chiens ont parfois du mal à contrôler leur gourmandise. S'il ne s'agit pas d'être trop sévère ou de les mettre au régime, voici quelques trucs pour éviter les excès de gourmandise qui pourraient nuire à leur santé.

Astuces pour chiens trop gloutons

Si vous ne maintenez pas une petite discipline sur les repas, il ne faudra malheureusement pas compter sur votre chien. Il est délicat de parler de boulimie chez cet animal. Pourtant, certains chiens se "goinfrent" et ne semblent pas être capables de s'arrêter. Ce comportement est assez souvent observé chez un chien qui vient de subir une opération (castration).

Le chien se fie à son odorat. Tant que ça sent bon, il manifeste de l'intérêt. Ceci étant, cela est tout à fait normal, car le museau de votre chien dispose en tout de 100 à 200 millions de cellules sensorielles suivant la race, alors que notre nez n'en compte que 5 millions environ. Votre animal repère ainsi vite les odeurs alléchantes. Le plus important est d'abord de lui faire comprendre qu'il doit attendre son tour.

En tant que chef de meute, vous devez manger en premier et ne pas céder

à son œil larmoyant devant un peu de viande ou de pain. L'animal comprendra très rapidement quand vient son tour, et que le fait de réclamer lorsque vous êtes à table ne sert à rien. Vous affirmez donc votre autorité, tout en lui évitant de grignoter.

L'alimentation du chien : la "cuisine maison" déconseillée

Si vous souhaitez préparer quotidiennement des bons petits plats à votre chien, non seulement ces derniers risquent de provoquer des carences (les chiens n'ont en effet pas les mêmes besoins nutritionnels que les humains), mais aussi une accoutumance à votre alimentation. Préférez une nourriture adaptée, à répartir en deux ou trois fois si votre animal est un vorace invétéré. Sa faim sera ainsi calmée tout au long de la journée.

Les préférences de votre chien dépendent généralement de la nourriture à laquelle il a été habitué dans sa jeunesse. Un chien habitué à plusieurs types d'alimentation est ensuite assez réceptif au changement, et un animal qui a toujours eu la même nourriture sous le museau aura des difficultés à changer, ou mettra un veto catégorique ! Si vous avez pris l'habitude de donner des aliments que vous consommez, comme le pain ou les biscuits, il mangera tout, sans distinction.

Si votre chien mange trop vite, l'astuce consiste à placer une balle (en plastique) au milieu de sa gamelle. Cela oblige votre chien à la pousser du museau et à ralentir ainsi le rythme.

A bannir absolument : le chocolat

Le chocolat contient de la théobromine, qui est une molécule toxique pour votre animal. Les races brachycéphales, c'est-à-dire celles qui se caractérisent, comme le pékinois, par un museau écrasé, sont plus sensibles à ce composant nocif du fait de leur fragilité cardiaque. Mais tous les chiens restent allergiques, alors prenez garde à vos tablettes, car votre chien ne le sait pas. Sachez enfin que cette allergie peut se révéler mortelle, la vigilance reste de mise.

Education / Comportement

Annonces Google