Dresser son chien

La fidélité du chien est une qualité reconnue, et son instinct de domination aussi. Faites-lui comprendre au plus tôt la place qu'il occupe dans votre foyer.

Maître chez soi

Le dressage doit être volontaire : certaines races sont particulièrement dominantes, notamment vis-à-vis des autres chiens, comme le husky.
Nombre de chiens de grande taille sont utilisés comme chiens de garde, et dressés en véritables propriétaires. L'éducation ne nécessite pas forcément un dressage, mais n'oubliez pas que le chien réagit le plus souvent en tant que membre de meute. Il faut donc lui faire comprendre la hiérarchie de la maison et ses règles.

Si vous avez de jeunes enfants, gardez à l'esprit que certains gros chiens très joueurs ont tendance à oublier leur corpulence, et à faire preuve parfois de maladresse, sans oublier les morsures et les gestes brusques.

Le jeu

Sachez que certaines races sont conseillées aux personnes âgées et aux familles à jeunes enfants pour leur docilité, comme le Bobtail, le Labrador ou le Bouvier des Flandres. Le Barzoi est particulièrement recommandé pour sa douceur et son obéissance. Les chiots sont débordants de vitalité, soyez doux et patient. Les jeux sont importants, et plus généralement les activités sportives

quotidiennes. Sous leur apparence de molosse, les grands chiens n'aiment pas la solitude : consacrez-leur du temps et de l'énergie !

Une grande niche, plutôt qu'un coin dans votre maison, l'habituera aux petits moments de séparation. Sachez également que le chien n'a pas la notion du temps. Il sera donc joyeux de vous retrouver, même après 5 petites minutes d'absence ! Cela implique enfin qu'il est déconseillé de le gronder pour une bêtise passée. Prenez-le sur le fait, ou relativisez !

Les chiens dangereux

La loi du 6 janvier 1999 règlemente l'acquisition des chiens d'attaque, comme le Pitbull ou le Staffordshire Terrier. Les infractions sont sanctionnées par de lourdes amendes, parfois par de la prison. Certains chiens classés dangereux font l'objet de mesures particulières ; le Rottweiler est classé en 2ème catégorie : il doit être déclaré à la mairie, tenu en laisse et muselé lors des promenades.

Le test de Campbell est très pratiqué par les spécialistes canins : il permet d'évaluer certaines tendances comportementales de votre chiot, comme son rapport à l'autorité par exemple.

En savoir plus sur le test de Campbell

Education / Comportement