Les rongeurs au quotidien

La cage, l'alimentation, les soins et le bien-être : comme tous les animaux, les rongeurs nécessitent certains soins. Voici tout ce qu'il faut savoir pour rendre cette boule de poils parfaitement heureuse.

La cage

Elle doit être suffisamment haute car bon nombre de rongeurs aiment se dresser sur leurs pattes avant. Celle-ci doit comporter un biberon pour l'eau, une mangeoire, en métal de préférence, un râtelier à foin et enfin une pierre de sels minéraux à ronger.

L'emplacement de la cage est très important : il faut éviter à tout prix les lieux où les variations de température sont importantes (fenêtres, baies vitrées,

© Pierre François - Juillet 2003

portes) ou sujets aux courants d'air.

La litière, indispensable y compris dans les volières, est constituée de copeaux, dépoussiérés si possible pour éviter toute gêne respiratoire. On trouve également beaucoup de copeaux de cèdre rouge et de conifère. Attention, ils sont très toxiques et doivent être bannis au profit de copeaux blancs séchés, sans huile. Pour la souris, la litière doit être assez épaisse, entre 2 et 4 cm environ.

L'alimentation

La règle de base est de ne pas suralimenter votre animal. C'est non seulement menaçant pour son équilibre alimentaire mais aussi très dangereux pour sa survie. L'obésité est assez fréquente, et la souris a par exemple une tendance à grossir plutôt facilement.

De nombreux rongeurs sont omnivores, le plus important est donc de les nourrir avec modération, notamment pour le fromage et les friandises.
L'eau est à changer régulièrement, environ 2 à 3 fois par semaine.

Les rongeurs sont des animaux doués d'une intelligence remarquable. Lorsqu'ils s'alimentent, ils ont une fâcheuse tendance à trier et peuvent alors souffrir de carences importantes. Deux solutions permettent de rétablir leur équilibre alimentaire : les graines extrudées, qui ont la même forme mais qui contiennent des nutriments différents, et l'alimentation sous forme de bouchons.

Les soins

Contrairement à une idée assez largement répandue, les rongeurs sont des animaux très propres. Ils consacrent une grande énergie à leur toilette, et apprécient par conséquent un habitat irréprochable. Vous devez donc changer la litière, au moins une fois par semaine. Les lapins ou les hamsters à poils longs, type angora, peuvent être brossés chaque semaine, mais cela peut fragiliser leur pelage et leur faire mal. Contentez-vous de retirer doucement les poils morts.

Dans tous les cas, n'attrapez pas votre animal par la queue, par la peau du cou, ou par les oreilles, cela lui fait extrêmement mal et peut être très dangereux. Préférez le placer dans vos mains en coupe, et surtout pas de gestes brusques. Souvenez-vous qu'aucun animal ne mord par plaisir, et qu'il s'agit bien souvent d'une réaction de peur ou de nervosité causée par la maladresse du maître.

Les vaccins dépendent des espèces. Il est généralement conseillé de vacciner le lapin contre la Maladie Virale Hémorragique (VHD) et la Myxomatose, notamment s'il a souvent l'occasion de sortir.

Le comportement

Il dépend bien sûr de l'espèce que vous aurez choisie. Il faut avant tout apprendre à bien connaître votre animal, à interpréter ses attitudes, et ne pas le manipuler trop fréquemment. Commencez par exemple à introduire votre main dans sa cage, il s'habituera à votre odeur. Par la suite, placez un peudenourriture au creux de votre main, il s'approchera peu à peu et ne vous craindra plus.

Une petite astuce à connaître : lorsque vous le nourrissez, faites-lui entendre un bruit spécifique (sac en papier, emballage de nourriture). Il fera très vite une association, et s'il lui arrive un jour de s'échapper, vous pourrez l'attirer par ce bruit devenu familier.

Le cochon d'Inde, la gerbille et la souris sont peureux. Vous devez apprivoiser votre animal progressivement, afin que la confiance en vous et en vos gestes soit absolue. Avec un peu de patience, vous le rendrez parfaitement heureux.

Education / Comportement

Annonces Google