Bien couper les griffes de votre animal

Chien, chat ou lapin, ils ont tous besoin d'un petit soin des ongles. Pour vos meubles, et aussi car c'est mieux pour eux. Avec quelques conseils, un peu d'adresse et une bonne dose de patience, la séance de manucure peut commencer.

Pourquoi la coupure est-elle nécessaire ?

Quel que soit l'espèce de votre animal de compagnie, les griffes doivent être coupées régulièrement. A moins que cet acte ne vous paraisse démesurément dangereux, ou que vous ne vous en sentiez pas capable, certains conseils pourront vous être utiles. Sinon, si vous craignez votre maladresse, passez par la case vétérinaire !

© Massumi Oki - Juin 2006

Couper les griffes d'un animal tel que le chat n'a pas pour objectif premier de protéger vos meubles. Cela n'empêchera pas ce dernier de faire ses griffes. Le griffoir, ou arbre à chat, reste le meilleur moyen de conserver votre intérieur en bon état. En revanche, des griffes trop longues créent un inconfort au niveau des déplacements ou de la posture. De plus, elles sont susceptibles de se casser et de provoquer des complications (infections, douleurs), sans compter que les griffures restent souvent douloureuses pour vous-même.

Quel instrument utiliser ?

Sachez d'abord que des coupe-griffes conçues spécialement pour votre animal sont en vente dans toutes les animaleries. Un simple coupe-ongles peut cependant suffire, mais évitez les ciseaux traditionnels, qui ne sont pas adaptés. Il ne faut surtout pas "broyer" l'ongle, ce qui peut-être douloureux.

Pour les premières fois, faites-vous aider d'une personne, qui maintiendra l'animal pendant que vous couperez ses griffes. L'animal s'habituera progressivement à cette manipulation. Les griffes des lapins et des cochons d'Inde s'usent assez lentement, une petite coupe est donc nécessaire. Parfois, seule une lime à ongles peut suffire.

Quelques précautions

Vous devez rassurer votre animal avant de commencer. Posez-le quelquesminutes sur une surface plane, assez rugueuse pour éviter les glissades, bien éclairée et pas trop haute. Si l'animal parvient à se dégager, vous aurez ainsi éviter tout risque de chute. Maintenez doucement la griffe lorsque vous la coupez. Pour les furets et les lapins, il est préférable de demander, la première fois, une démonstration à votre vétérinaire.

La coupe, un art délicat

Pour les chat, il faut dans un premier temps presser doucement les coussinets afin de bien faire sortir les griffes. L'important est de couper, dans tous les cas, la partie translucide des griffes, qui ne contient pas de vaisseaux, contrairement

© Christelle Sequera - 2 août 2006

à la partie appelée pulpe. Cette dernière, qui gagne de la longueur au même titre que la partie "morte" peut causer en cas de coupure une vive douleur à votre animal.

Hormis cette précaution indispensable, la coupe est parfaitement indolore. Pour les griffes noires, l'exercice est un peu plus délicat. Il faut couper l'ongle par étapes, et s'assurer que la veine (sous la forme d'un petit point noir) ne soit jamais atteinte.

La fréquence de la coupe dépend de l'espèce animale. Pour un chat, une séance par mois est suffisante. Les griffes des pattes arrière ne sont coupées que si besoin est, l'entretien n'est pas une nécessité comme pour les pattes de devant.

Pour les chiens, prévoyez une opération toutes les 6 à 8 semaines.

Hygiène de l'animal