Partager cet article

RSS
Article
 
Octobre 2007

C'est le moment de... ramasser des châtaignes

Parée de sa bogue protectrice, la châtaigne ne s'en laisse pas conter ! Il est désormais temps de ramasser prudemment ce fruit typique de l'automne en pleine nature.
Conseils piquants avant dégustation.
  Envoyer Imprimer  

 
En savoir plus
 
 
  • Quand ? Début octobre
  • Où ? Châtaigneraies, sols siliceux et acides
  • Se munir de gants et d'un panier
 

Pourquoi et comment ramasser des châtaignes ?

Lors d'une tranquille balade automnale, vous manquez de prendre sur la tête un gros oursin tombé d'un arbre ? C'est que la châtaigne est mûre à souhait pour tous les gourmands ! Attention cependant à ces gros piquants qui semblent refermer un trésor... En effet, la châtaigne aux couleurs de l'automne possède des propriétés gustatives et nutritives très intéressantes. Elle renferme d'indéniables ressources énergétiques et des fibres, qui permettent de rassasier les amateurs et de contenter les plus affaiblis puisqu'elle contient potassium, fer, vitamine C ou encore magnésium en grande quantités.
Le fruit du châtaignier est donc la châtaigne, fruit comestible de la famille des cupulifères, qu'il convient de cueillir à partir de début octobre. Il s'agit d'un akène, fruit sec caché dans une bogue, qui s'ouvre à maturité. Les châtaigniers commencent à produire environ au milieu de leur croissance.

Si la châtaigne a souvent été liée à la nourriture du pauvre, elle est désormais reine de l'automne et régale les petits et les plus grands, lorsqu'elle est bouillie ou simplement grillée au feu de bois.
Les châtaignes se ramassent traditionnellement à la main et cette activité peut d'ailleurs représenter, comme pour la cueillette des champignons, un moment ludique à partager en famille ou entre amis. Selon l'emplacement des arbres dans la châtaigneraie, un bon cueilleur peut ramasser avec un peu d'entraînement jusqu'à 200 kg de châtaignes par jour !


Châtaignes et marrons : comment les différencier ?

 
Châtaigne dans sa bogue. Photo © Gabrielle Meade
 

La châtaigne comme le marron sont des akènes, fruits secs issus du châtaigner. Le marron est donc une variété de châtaigne, dénommé ainsi à cause de sa ressemblance avec le marron d'Inde, fruit du marronnier, qui lui n'est pas comestible. Le marron se trouve seul dans sa coque, alors que la bogue de la châtaigne contient 2 à 3 fruits dans la même enveloppe : les châtaignes sont alors plates d'un côté et arrondies de l'autre. Les châtaignes sont généralement plus petites que les marrons, moins bombées.

Où en trouver ?

Vous trouverez des châtaigneraies au milieu de sols siliceux et acides, dépourvus de calcaire, donc en nombre important en Auvergne, dans les Cévennes et en Corse. L'Ardèche est la plus importante région de production des châtaignes ou castanéïculture. Elle fournit en France plus de 50 % de la production nationale. On trouve plus généralement des châtaignes en Rhône-Alpes, Aquitaine et Languedoc-Roussillon.


» 
Et aussi : Tout sur la châtaigne


Magazine Nature & Animaux Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Où préférez-vous partir en randonnée ?

Tous les sondages

 

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters