Rechercher un thème :
Animaux >   
Toute l'encyclo pratique

La vaccination du chat

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Faire vacciner votre chat, c’est le protéger de maladies contagieuses affectant gravement sa santé et pouvant même entraîner sa mort.
 
 
Dernière mise à jour : mai 2016
 
Quand faut-il faire vacciner son chat ?
La vaccination du chat intervient lorsqu’il n’est plus protégé par les anticorps de sa mère, c’est-à-dire vers deux mois.
Le chat doit recevoir sa première injection à cet âge, et la seconde un mois plus tard. Ensuite, sachez qu’un rappel annuel est indispensable pour le protéger efficacement de nombreuses maladies.
De plus, les défenses immunitaires du chat baissent avec l’âge. Ne négligez donc pas ses vaccins même s’il est vieux.

Les maladies contre lesquelles faire vacciner votre chat :
- La leucose : souvent appelée “SIDA du chat“, cette maladie contagieuse, due à un virus, correspond pourtant davantage à une leucémie d’origine virale.


Annonces Google



La vaccination du chat
Elle peut d’ailleurs s’attraper par l’ensemble des voies naturelles : sang, voiesexuelle, salive, urines, larmes… mais n’est en aucun cas transmissible à l’homme.
La leucose se manifeste par une perte de poids de votre chat, une anémie, l’apparition de ganglions et quelquefois de tumeurs aux reins.
Le dépistage et la vaccination contre cette maladie sont donc indispensables.

- Le typhus : cette maladie est très contagieuse et entraîne souvent la mort, surtout chez les chatons. Elle se caractérise par une forte fièvre, des diarrhées, des vomissements et une forte déshydratation. Elle n’est pas transmissible à l’homme, ni aux autres animaux. Le virus responsable de cette maladie est très résistant et ne réagit pas efficacement aux médicaments ; la vaccination reste donc la meilleure arme contre le typhus.

- Le coryza : cette maladie affecte l’ensemble des voies respiratoires du chat. Elle est rarement mortelle mais est très handicapante pour l’animal. Elle se traduit par de la fièvre, des écoulements nasaux, des ulcères de la bouche, des conjonctivites infectieuses et un manque d’appétit. Si le chat n’est pas traité à temps, il peut s’affaiblir très rapidement et mourir. Pour éviter tout risque de contamination, vaccinez-le et n’oubliez pas les rappels.

- La chlamydiose : elle se traduit par une conjonctivite entraînant des rougeurs et des démangeaisons. Sachez que si votre chat est touché par la chlamydiose, il est rarement possible de la traiter définitivement. Ainsi, votre chat peut sembler guéri mais rester quand même contagieux. Cette maladie n’est cependant pas mortelle et atteint surtout les chats ayant vécu en communauté. Ainsi, parlez-en avec votre vétérinaire pour convenir de l’utilité de la vaccination.

- La rage : cette maladie est transmissible à l’homme et la vaccination de votre chat est donc obligatoire si vous séjournez dans un camping, si vous le placez dans une pension, si vous vous rendez dans une exposition ou dans les départements de la Moselle, de la Corse et à l’étranger.
La vaccination contre la rage n’implique qu’une seule injection lorsque le chaton a 3 mois, contrairement aux autres maladies.

Sachez que si vous souhaitez faire garder votre chat dans une pension, toutes les vaccinations évoquées ci-dessus doivent être à jour.

De plus, les rappels annuels sont très importants car la protection acquise grâce aux deux premières injections s’amenuise petit à petit et le chat n’est plus protégé. S’il entre en contact avec un chat contaminé, il contractera à son tour la maladie.
 
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Pages 1 | 2 | 3 sur 15 Page suivante >>

Vacciner votre chatte:mort certaine. L'avis de Nadia De Lima
  Vacciner votre chatte c'est la condamner à une mort précoce, les vaccins sont non conformes et présentent des risques évidents pour l'animal, reconnus dangereux dans le monde entier par la présence d'aluminium et de mercure le latex etc....Le laboratoire en est responsable et parfaitement conscient quant aux vétérinaires ils percevront l'argent pour les vaccins, pour l'opération du fibrosarcome et les récidives et l'euthanasie après bien des souffrances pour l'animal, l’intérêt financier en est très important pour tout ce petit monde. Arrêtons ce massacre. Ma petite Dora le vit actuellement, j'ai cru faire son bien en la vaccinant et j'ai fait son malheur.

La vaccination est une question de santé publique ! L'avis de Charlotte
  1) si votre chat sort, c'est dans l’intérêt de tous de le faire vacciner ! De même que pour les humains, le vaccin n'est pas infaillible (le vaccin n'est pas un "bouclier", mais un outil qui stimule la réponse immunitaire, donc cela ne fonctionne pas aussi bien chez tout le monde), mais il met votre chat et ceux de vos voisins à l'abri des épidémies et permet de contrôler la virulence des maladies mortelles. 2) il faut le savoir, certes, mais le vaccin du chat doit se faire DANS LA CUISSE. C'est plus douloureux pour lui, mais le chat ne pourra pas contracter le fibrosarcome ainsi. 3) a tout ceux qui se plaignent des prix : RENSEIGNEZ-VOUS avant de prendre un animal ! C'est parce que bon nombre de gens prennent les animaux pour des objets tout mignons qu'on se retrouve avec des chats abandonnés, la plupart du temps non stérilisés ou identifié parce que "c'est trop cher", et qui se reproduisent dans la rue et compliquent la vie des bénévoles de la protection animale. Un chat ou un chien n'est pas une peluche. C'est un être vivant qu'il faut pourvoir de bons soins comme on le ferait pour un enfant.

Aller plus loin dans la comparaison humain-félin L'avis de Delphine
  Bonjour, J'aimerais aller plus loin dans la comparaison du schema vaccinal entre les humains et les chats. Aujourd'hui chez l'adulte on recommande une vaccination tous les 20 ans. Quelles differences existent-ils entre le chat et l'humain pour faire vacciner les chats tous les ans ? Si quelqu'un pouvez m'apporter une reponse j'aurais sans doute moins l'impression d'etre prise par un pigeon par les veterinaires !

Interrogation L'avis de Noucky67
  J'ai perdu 2 chats en l'espace de 2 ans, agés de 7 ans chacun, d'un cancer entre les omoplates. Le premier a été opéré 2 fois et a encore récidivé et a dû être euthanasié. Pour la 2e, j'ai renoncé à l'opération et laissé vivre jusqu'à ce que la tumeur se mette à saigner car elle se grattait et que je voyais qu'elle n'était plus en grande forme. Ils étaient tous les 2 vaccinés car ils sortaient. J'ai actuellement un chat de 3 ans 1/2 qui ne sort jamais mais que j'ai dû faire vacciner + rappels de vaccin parce que j'ai dû le donner en gardiennage pendant 1 mois (hospitalisation, opération et rééducation pour moi) et que la personne qui le gardait avait elle-même des chats et donc exigeait que mon chat soit vacciné. Là je devrais faire le rappel au bout d'un an et j'hésite ayant déjà perdu mes 2 précedents chats. C'est un véritable cas de conscience pour moi car si je n'avais pas dû me faire opérer il n'aurait pas été vacciné mais si jamais je dois à nouveau me faire hospitaliser et garder mon chat, il devra être à jour avec ses vaccins. Qu'en pensent les amis des chats ? J'ai lu quelques témoignages et je suis toujours partagée entre le pour et le contre...

Non merci... L'avis de Julien
  Bonjour je ne sais de quand date ce sujet, mais peu importe. j'ai juste une envie de témoigner, suite au décès de ma jeune chatte de un an. En effet, nous avions une jeune chatte, que nous avons adoptée, il y a un an, et un jeune mâle adopté dans un refuge, depuis un mois. Celui ci ayant les yeux qui coulaient je l'ai emmené pour une visite de contrôle chez le vétérinaire. Rien de bien grave. Cependant, le véto en question m'a bien fait comprendre qu'il risquait de contaminer ma femelle, et qu'elle aurait du être vaccinée depuis longtemps, etc. Bien qu'ayant une méfiance certaine pour les vaccins, mais une confiance certaine en mon véto, j'ai lutté contre mon intuition de ne pas la faire vacciner, et j'ai pris rendez vous. Le vaccin fait, entre les omoplates (!!! ne se renseignent il jamais sur les conséquences de leurs actes ?) sur une chatte stressée au plus au point, subitement deux jours plus tard, la belle ne bouge plus de son fauteuil, ne mange plus. Nouvelle visite chez le véto, une remplaçante, un peu surprise qu'on l'ait vacciné à cet endroit, constate d'un très gros oedeme au niveau de la piqure, plus de la fièvre. Piqure d'antalgique plus traitement de 3 jours. Elle semble aller mieux, elle sort un petit peu se dégourdir les jambes, sous surveillance. Le lendemain (lundi dernier), nous l'avons retrouvée morte. je m'en veux de n'avoir pas suivi mes intuitions, et d'avoir écouté cet insistant vétérinaire, dont les lobbys des labo semblent avoir fait un allié. D'une chatte en super santé, nous avons récupéré un chagrin infini face à la perte d'une amie si importante. Alors, les vaccins, pour ma part, c'est terminé. Aucun des amis ou famille qui m'entoure, et qui ont des chats depuis des lustres, n'ont fait vacciner leurs félins, et jamais ils n'ont été malades. Les seuls morts à déplorer sont du à la betise humaine (voiture, chasseur idiot ou voisin empoisonneur !) D'autant plus que nous savons que les rappels annuels ne servent à rien d'autre que de remplir les tiroirs caisses. Des études ont montré  (et cela à changer certains protocoles de vaccination en Amérique du Nord par exemple) que certains chats sont encore immunisés pendant 9 ans ou encore, que les adjuvants sont très dangereux ou pour terminer, que pour la leucose féline, après un an, avec ou sans vaccin, le chat est immunisé naturellement, etc. je vous invite a faire un peu des recherches, et de ne pas prendre pour argent content ce que disent les vétos (attention, ils ne sont pas tous comme ça, loin de là !) Que ce soit pour les vaccins ou pour les traitements sur certaines maladies (par exemple, gaver un chat de cortisone pour un oui pour un non, alors qu'il existe des méthodes plus douces en médecine naturelle et qui marchent !). bref, faites toujours marcher votre esprit critique. Sous peine, comme nous, de vous en vouloir d'avoir tué votre ami... une pensée pour tous ceux, qui comme nous, ont perdu un chat en bonne santé, à cause d'une malheureuse petite piqure !

Pages 1 | 2 | 3 sur 15 Page suivante >>
Suite >> La stérilisation de la chatte

Santé
Fiches pratiques
 La vaccination du chien La vaccination du chat La stérilisation de la chatte
 La castration du chat La castration du chien La stérilisation de la chienne
 Mettre son animal au régime Les aliments dangereux pour vos animaux Alimenter un chat
 Alimenter un chiot  
 

Annonces Google