Partager cet article

RSS
L'Internaute > Paris >
L'Inde à Paris
Untitled Document
Le passage Brady, dans le Xe.

On estime à plus de 30 000 le nombre de personnes en provenance du sous-continent indien en Ile-de-France.

Bangladeshis, Pakistanais, Pendjabis et les Sri-lankais... autant de groupes culturellement et socialement distincts cohabitent, et de nombreuses langues et dialectes se mélangent dans les quartiers indiens de Paris.

Paris compte historiquement deux enclaves indiennes : le quartier La Chapelle et le passage Brady et ses alentours. Comme la majorité de la communauté vit en banlieue parisienne, ces deux quartiers sont surtout animés dans la journée et durant le week-end.

Défilé de Ganesh au métro La Chapelle, en septembre 2006.

Au XXe siècle, la capitale a connu deux vagues d'immigration en provenance du sous-continent indien : la première en 1948, après l'indépendance de l'Inde et du Sri-Lanka, et la seconde en 1983, lors du conflit entre Tamouls et Cinghalais au Sri-Lanka.
Toutes ces ethnies se côtoient désormais à Paris entre la Gare du nord et La Chapelle.

Magazine Paris Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité