Partager cet article

RSS
Untitled Document
Demandez le programme des candidats

Municipales 2008

Sujet illustré

 

Le Maire de Paris a été le premier candidat aux municipales à dévoiler son programme pour la prochaine mandature. Social, transports, éducation, environnement, culture, urbanisme et innovation : retour en sept points sur ses ambitions pour la capitale de demain.

 

Bertrand Delanoë
 
Bertrand Delanoë Photo © Parti Socialiste
 

"Paris, un temps d'avance". Voici le slogan mis en avant par Bertrand Delanoë pour définir son hypothétique mandature à la tête de la capitale en 2008-2014 et dont il a détaillé les principaux axes dans un café du IIIe arrondissement, situé à deux pas de son QG de campagne. Entouré par son équipe, dont sa première ajointe, Anne Hidalgo, le maire de Paris a présenté son programme, pour une ville qu'il veut capable de conjuguer "solidarité, innovation et éthique démocratique".

Social
Le logement est le chantier prioritaire de l'équipe sortante. Sur le plan social, Bertrand Delanoë s'engage à financer 40 000 logements sociaux, 4 000 logements étudiants et 3 000 logements pour les jeunes salariés d'ici à 2014. Les centres d'hébergements d'urgence seraient dotés de 1 500 places supplémentaires - sans compter la rénovation de 2 000 places déjà existantes - et les personnes âgées être accueillies dans 2 200 nouvelles chambres en maisons de retraites médicalisées. Par ailleurs, la grande nouveauté de ce programme est l'annonce d'une aide financière destinée aux locataires d'un logement social, qui les aiderait à devenir propriétaires d'un logement privé.

Transports
Les transports sont l'autre dossier prioritaire du programme de Bertrand Delanoë, qui prévoit la prolongation du tramway jusqu'à la porte de la Chapelle, voire jusqu'à la Porte d'Asnières, et le lancement d'un nouveau service de location de voitures propres. Conçu sur le modèle de Vélib' et nommé "Autolib'", ce système pourrait proposer 2 000 voitures hybrides en libre-service dans toute l'agglomération parisienne, dès 2009. Une aide à l'achat de deux-roues électriques serait également mise en place, et ces derniers pourraient être autorisés à circuler dans les couloirs de bus à la vitesse maximale de 40 km/h. Enfin, la création d'un "titre intégral de mobilité" permettrait aux usagers d'emprunter avec un même ticket les transports en commun - parmi lesquels une nouvelle navette fluviale -, Vélib', Autolib', les taxis et de garer leur voitures à l'entrée de Paris.

Education
Pour l'accueil des plus petits, le candidat socialiste s'engage à créer 4 500 places en crèches, avec la promesse qu'aucun arrondissement de la capitale ne sera délaissé. La mise en place d'un label de qualité "garde à domicile" aidera également les parents à choisir une nounou. Du côté de l'éducation, 15 écoles et 4 collèges devraient être bâtis pendant la prochaine mandature, dans les XIIIe, XVe, XVIIe, XVIIIe et XIXe arrondissements et le nombre d'établissements pouvant accueillir les enfants handicapés devrait doubler d'ici à 2014.

Environnement
Le candidat socialiste tient à faire de Paris la "capitale mondiale de l'énergie solaire". Des panneaux solaires photovoltaïques seront donc posés sur les toits des HLM et partout où ce sera techniquement réalisable. Respectant le plan climat, il prévoit une réduction de 15 % des émissions de gaz à effet de serre pendant sa prochaine mandature et la création de trente hectares de nouveaux espaces verts.

Culture
Un "pass culture" devrait permettre aux 10-15 ans de découvrir des spectacles vivants et des films d'art et d'essai et 3 000 places supplémentaires seraient créées dans les conservatoires de musique.

Urbanisme
Le plus important projet d'urbanisme prévu pour la mandature 2008-2014 est le recouvrement de quatre nouvelles portes du périphérique. Par ailleurs, Bertrand Delanoë ne veut pas renoncer à la construction de tours de plus de 37 mètres dans la capitale, en particulier dans les quartiers Masséna, Bercy et porte de la Chapelle.

Innovation
Le maire promet d'investir 1 milliard d'euros dans la recherche, l'université et le développement, afin que Paris soit plus que jamais la "capitale de l'intelligence". De nouvelles pépinières d'entreprises devraient être également créées et le très haut débit Internet via la fibre optique devrait équiper l'ensemble de la capitale en 2012.

Pour conclure sa présentation, Bertrand Delanoë a invité les Parisiens à raisonner à une autre échelle - celle de l'agglomération - et a repris le dossier du Grand Paris évoqué par Nicolas Sarkozy, qu'il a rebaptisé "Paris Métropole". Il compte notamment instaurer des "assises de l'agglomération parisiennes" dès le lendemain des élections municipales, pour réunir les maires tout récemment élus des villes de la proche banlieue parisienne, les départements, la Région et l'Etat. Cette coordination permettrait de définir un nouveau cadre institutionnel accompagné d'un calendrier et de mettre ainsi en place une "solidarité territoriale et économique".

Réalisé par Alice Rampelberg, L'Internaute Janvier 2008
Magazine Paris Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité