Nicolas Guinchard (Photographe nature) "Je suis capable de rester des heures immobiles devant une fleur"

Nicolas Guinchard habite dans le Doubs vers Besançon, il aime vivre à la campagne pour y pratiquer une chasse bien pacifique : celle aux photos de nature.

Quel comportement adoptez-vous sur le terrain ?

Pour parvenir à mes fins, j'ai développé toute une "stratégie". L'idéal, c'est de sortir au petit matin ou après une bonne averse. Mais il ne faut pas de vent et se faire discret (pas de couleur vives ni de parfum).

Essayez de deviner la psychologie du sujet photographié

L'important est ensuite de garder son calme et d'essayer de deviner la psychologie du sujet photographié, comme ces libellules qui ne manquent pas de se poser sur une branche plantée au milieu de leur territoire, comme un mirador pour mieux chasser. Une fois le fond trouvé, la mise au point est faite manuellement avec patience.

 

Quel est le principal conseil que vous donneriez ?

Ce serait de prendre le temps d'observer, le temps de vivre...

Le moindre mètre carré est un petit univers à explorer

Au fur et à mesure de mes progrès, j'ai cultivé comme une sorte de sixième sens et une grande patience pour crapahuter sur les chemins. Je suis capable de rester des heures immobiles devant une fleur dans l'espoir qu'un hôte s'y invitera. En macrophotographie, le moindre mètre carré est un petit univers à explorer. L'expérience a aiguisé mon sens de l'observation en me baladant. Maintenant, je repère des choses qui échappent aux personnes qui n'y prêtent pas attention.

 

Avez-vous une technique particulière ?

raynox dcr 250
Le complément macro Raynox DCR-250 permet d'obtenir un plus fort grossissement, particulièrement en position téléobjectif. © Raynox

Mes images ont toutes été prises selon la même technique, en l'occurrence avec flash diffusé et l'obturateur bien fermé (f11) pour avoir suffisamment de profondeur de champ. Le grossissement est obtenu grâce aux compléments optiques Raynox dcr250 et 150.

La mise au point est réalisée manuellement.

La vitesse quant à est variable... Quand je suis à mains levées ou que je veux obtenir un fond noir (ou les deux) la vitesse est de l'ordre du 1/1000s comme le portrait de mouche. Sinon, pour avoir un rendu moins artificiel et utiliser un fond harmonieux, la vitesse descend en moyenne vers le 100e de seconde.

Mais en général, si j'estime avoir un peu de temps devant moi, je commence avec une vitesse très élevée afin d'assurer l'image sans flou de bougé, puis je descend petit à petit jusqu'à ce que le fond me convienne.

Pour l'éclairage, j'ajoute un coup de flash diffusé, souvent indispensable pour éviter les flous de bougé.


Avez-vous d'autres sujets de prédilection ?

J'essaie de me diversifier. Je suis passionné de paléontologie et je pars régulièrement à la recherche de petits fossiles et minéraux avec lesquels je confectionne des mosaïques sur verre à éclairer de l'arrière.

 

Quel matériel utilisez-vous ?

J'utilise pour mes macros un Panasonic FZ50, équipé de bonnettes raynox, très pratique pour assurer des images valables dans toutes les conditions. Cet appareil est pour moi idéal : pas de bruits au déclenchement, pas d'encombrement, écran multidirectionnel. De plus le petit capteur est plutôt un avantage dans ces conditions.

 

Comment retouchez-vous vos images ?

Les retouches de mes images se limite à l'accentuation des couleurs et du contraste.

 

Quel est votre souvenir photographique le plus marquant ?

Au milieu d'un grand champ, j'observais des chamois à quelques mètres. Soudain, le sol commença à trembler : à une centaine de mètres, une dizaine de chevaux arrivaient au grand galop dans ma direction... Que faire ? Fuir ou immortaliser cette scène rare ? Je suis quand même resté et une belle image me reste de ce moment. La même chose m'était arrivé avec des chamois, qui courraient vers moi, sauf que là, je n'avais aucune bonne image dans la boite. J'avais tout perdu, car des fois il vaut mieux oublier son apn, et voir tout simplement.

Nicolas Guinchard à créé son entreprise et propose des expositions comme récemment "Les abstraits de la nature" que lui a acheté le Conseil Général des Bouches du Rhône.

 Diaporama : l'art de la macro au naturel

 Voir son reportage "Les abstraits de la nature"

 Voir sa fiche Copains d'avant

 Voir son site Internet : http://www.aronaturel.com/

Photo nature / Photo macro