Pourquoi a-t-on les yeux rouges sur les photos ?

Pourquoi a-t-on les yeux rouges sur les photos ? "Naaaaan, pas de flash, ça me fait les yeux rouges !" Cette phrase, vous l'avez déjà dite ou du moins entendue. Mais savez vous pourquoi vos yeux, bleus ou noisette en temps normal, prennent cette teinte sanglante sur les photos ?

C'est systématique : toutes les photos de vous prises de face avec un flash révèlent des yeux rouges. Des iris rouges plus exactement. Rassurez vous, ce n'est pas grave ! D'ailleurs, ça arrive à tout le monde.

Pupille pas prête !

Lorsque l'on prend une photo avec flash, c'est qu'il fait sombre. Adapté à cette pénombre, l'œœil est transformé de manière à capter le plus de rayons lumineux possibles : la pupille est très dilatée.

Quand soudain, une énorme quantité de lumière provoquée par le flash apparaît, l'œil n'a pas le temps de rétracter la pupille. En plus de provoquer une sensation désagréable, ce flash risque aussi de vous donner les yeux rouges sur la photo.

Que se passe-t-il ? Le bref éclair lumineux émis par l'appareil photo entre dans l'œœil par la pupille. En effet, cette zone noire au centre de votre œil absorbe toute la lumière. Les rayons du flash vont donc éclairer la rétine, au fond de l'œœil.

Une photo du fond de l'œil

Une petite zone de la rétine dans l'axe de la pupille, la macula, est le lieu de convergence des faisceaux lumineux. Cette macula est notamment impliquée dans la perception des couleurs grâce à ses cellules appelées cônes. D'apparence, rétine et macula sont rouges à cause des nombreux vaisseaux sanguins qui les irriguent.

Ainsi, lorsque le flash est orienté en direction du fond de l'oeœil où se trouve la macula rouge foncée sur laquelle se reflètent les rayons lumineux, il apparaîtra sur la photo un peu plus tard une tâche rouge à l'emplacement de la pupille. Cette tâche rouge correspond en fait à l'image du fond de l'œœil.

Flasher sans rougir

Alors, on est condamné à rater toutes ses photos nocturnes ? Non. Pour éviter les yeux rouges, il ne faut pas orienter le flash directement vers les yeux, de face. De cette manière, pas de risque de photographier la rétine.

Autre solution : utiliser un flash anti-yeux rouges. C'est possible ça ? Oui : l'appareil envoie deux éclairs lumineux. Le premier est destiné à rétracter la pupille, diminuant alors la quantité de lumière qui pénétrera dans l'œil lors du second éclair.

Lire aussi

Flash

Annonces Google