Bettina Rheims : 40 ans de photographie érotique et sensuelle

Bettina Rheims : 40 ans de photographie érotique et sensuelle Chanteuses et actrices se dévoilent nues ou en gros plan devant l'objectif de Bettina Rheims. Maquillées ou sans fard, elles sont toujours provocatrices.

A travers 180 images sur plus de 40 ans, l'exposition de Bettina Rheims à la MEP de Paris documente la femme dans tous ses états. Pensée comme un cheminement, elle mêle séries légendaires, photographies iconiques de stars et certains travaux plus confidentiels qui n'avaient jamais été montrés auparavant en France. Bettina Rheims avait déjà investi la Maison européenne de la photographie en 1990. L'institution parisienne lui rend à nouveau hommage avec cette rétrospective qui a pour fil conducteur la féminité. Découvrez ses photographies toute en sensualité :

L'obsession de Bettina Rheims pour le nu féminin remonte à ses débuts, lorsqu'elle s'intéresse durant deux années aux strip-teaseuses rencontrées dans le quartier de Pigalle. Cette première série fut publiée dans le magazine Egoïste, marquant le début de sa carrière. Parallèlement, elle mena un travail de commande et des séries plus personnelles, parmi lesquelles "Animal" en 1982, qui présentait des portraits d'animaux empaillés traités avec un grand classicisme, et des portraits d'acteurs et de chanteurs dans un style très nouveau et décalé. A la fin des années 1980, elle travaille sur sa série "Modern Lovers", premier travail sur l'androgynie, questionnant l'identité, la transsexualité et le transgenre.

Elle travaille ensuite pour la mode et la publicité, notamment pour Chanel et Lancôme. L'une de ses séries majeures, "Chambre Close", sa première en couleurs, a été réalisé en collaboration avec le romancier Serge Bramly, entre 1990 et 1992. Elle montre des femmes, dans des chambres d'hôtel tapissées de papier peint à fleurs, s'offrant à son regard en gardant cependant une distance qui intensifie le mystère de leur histoire. Cette série n'a eu de cesse de voyager dans le monde et d'être publiée de nombreuses fois. Elle photographie en 1995 le portrait officiel du Président de la République Jacques Chirac qui la décorera plus tard, en 2007, des Insignes d'Officier de la Légion d'Honneur pour l'ensemble de son travail.

Informations pratiques 

Maison européenne de la photographie (MEP) 
5-7 rue de Fourcy
75004 Paris
Métros : Saint Paul (Ligne 1), Pont Marie (Ligne 7), Hôtel de Ville (ligne 11) 
Plein tarif : 8 euros / Tarif réduit : 4,5 euros.
Ouvert au public du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45 (fermeture des caisses à 19h30).
Fermé lundi, mardi, jours fériés, et périodes d'inter-expositions.

Paris

Annonces Google