Les agriculteurs et les judokas se dévoilent dans des calendriers sexy

Ne comptez pas que sur les Dieux du Stade pour faire monter la température à l'approche de l'hiver. Tous aussi sexy, les agriculteurs et les judokas se dévoilent dans leurs calendriers 2017.

Après les sportifs et les pompiers, les judokas et les agriculteurs se prêtent aussi au jeu du calendrier sexy. Ils s'offrent à vous en ce froid mois d'octobre, dans des poses sulfureuses en noir et blanc sous le regard expérimenté du photographe Fred Goudon. Son nom vous est familier ? Il s'agit du photographe officiel des Dieux du Stade pour des éditions 2016, 2015, 2014 et 2006 ! Le photographe français est spécialisé dans le nu masculin artistique depuis près de 20 ans. Auteur d'une vingtaine de livres et de calendriers, dont le Calendrier des Pompiers également, il n'en est pas à son premier essai avec ces deux calendriers :

Le calendrier des agriculteurs 2017, à la fois sexy et viril ! © Fred Goudon

Le calendrier des agriculteurs 2017 met en scène des agriculteurs sexy de nos campagnes françaises. De beaux inconnus font tomber le haut dans les champs de blé, dans les étables, tout en vaquant à leurs occupations... Dans le calendrier des judokas et des petits chats 2017, on retrouve la patte de Fred Goudon qui a pour habitude de photographier les stars du sport. Les judokas qui prennent la pose sont Michael Brugnaux, Adrien et Clément Guilloux, Thibault Jaladon, Quentin Joubert, Jean Christophe Lamy, Sébastien Marty, Guillaume Riou, Florent Urani, Seyba Thiam et Aurelien Veillé. 

Le calendrier des judokas et des petits chats 2017, une rencontre entre la virilité des sportifs de haut niveau et la douceur des chatons. © Fred Goudon

Le Calendrier des agriculteurs 2017 et le Calendrier des judokas et des petits chats 2017 sont tous deux sortis le 6 octobre aux éditions First. Ils coûtent chacun 19,95 euros.  

> Acheter le Calendrier des agriculteurs 2017
> Acheter le Calendrier des judokas et des petits chats 2017
> Consulter le site officiel du photographe Fred Goudon

VOIR AUSSI

Dieux du stade

Annonces Google