Accusé de viol, David Hamilton veut porter plainte pour diffamation

A la suite des accusations de viol par quatre femmes, dont l'animatrice Flavie Flament, le célèbre photographe britannique David Hamilton assure que ces attaques sont infondées.

[Mis à jour le 22 novembre 2016 à 18h56] Son nom avait été évoqué depuis que l'animatrice Flavie Flament avait avoué avoir été violée à l'âge de 13 ans par "un célèbre photographe". Depuis, Alice et Lucie  (les prénoms ont été changés) avaient livré leurs témoignages poignants à L'Obs, dans lequel elles affirmaient avoir été elles aussi violées par un célèbre photographe, David Hamilton, faisaient écho à la rumeur qui s'était propagée en octobre dernier suite à la publication du livre de Flavie Flament "Consolation", dans lequel elle racontait son viol en vacances au Cap d'Agde, sans donner le nom de son agresseur, mais en livrant le précieux indice de sa profession. Alice et Lucie avaient alors contacté l'animatrice télé et avaient donné à l'Obs l'identité, selon elles, du "photographe célèbre" : David Hamilton. Depuis ces révélations, Flavie Flament a accusé officiellement David Hamilton de l'avoir violée. Aujourd'hui âgé de 83 ans, ce dernier a démenti, en précisant qu'il "ne commentera pas plus amplement les comportements criminels qui lui sont imputés par certains et desquels il n'a jamais été l'auteur". Dernièrement, dans un communiqué remis à l'AFP, il annonce son intention de déposer plainte pour diffamation : "Aujourd'hui, je ne fais l'objet d'aucune poursuite", explique-t-il, "nous sommes au-delà de ma présomption d'innocence. Je suis innocent et doit être considéré comme tel. L'instigatrice de ce lynchage médiatique cherche son dernier quart d'heure de gloire. Par la diffamation, je déposerai plusieurs plaintes dans les jours à venir." 

David Hamilton lors du vernissage de son exposition à l'hôtel Scribe Paris. © PJB/SIPA

Dans les années 1980, en vacances en famille dans le village naturiste du Cap d'Agde, Alice et Lucie auraient été approchées par David Hamilton pour faire une séance photo. Des faits similaires à ceux racontés par Flavie Flament dans son livre ont donc été avancés par Alice : tout d'abord il l'aurait mise en confiance avec une première séance en présence de son père, puis il l'aurait agressée durant la séance suivante, selon ses dires, lorsqu'elle se retrouvait seule avec lui. "David me soufflait dans l'oreille : 'Tu sais garder un secret ?" "J'étais très mal à l'aise et très intimidée", avait confié Alice à L'Obs. Elle n'avait que 14 ans. Comme Flavie Flament, qui elle en avait 13 durant les faits, elles n'auraient jamais rien dit, par peur, par honte, jusqu'aux confessions de Flavie Flament. Depuis, une quatrième femme s'était manifestée par téléphone auprès de L'Obs, affirmant avoir été violée à l'âge de 14 ans, en 1967 dans la maison du photographe à Ramatuelle.

"Plus nous serons nombreuses, plus nous serons fortes", a expliqué Flavie Flament. Les viols sur mineurs étant prescrits après 30 ans, Flavie, Alice et Lucie ne feront pas le poids face à la justice. "On espère que d'autres témoignages arriveront, et peut-être des plus récents !", a expliqué l'animatrice.

En vidéo

Lire aussi

Article le plus lu : Georges Tron : les détails scabreux des accusations portées contre lui : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google