Photographier pour les banques d'images

Photographier pour les banques d'images Les banques d'images, également appelées "microstocks", proposent de vendre des photographies à très bas prix à des agences de communication ou des supports de presse. Quelles règles adopter pour produire ce type de photo ?

De plus en plus de photographes professionnels se lancent dans la photographie d'illustration des banques d'images. Le marché, en pleine expansion, offre en effet une opportunité de revenu supplémentaire non négligeable. A chaque vente, le photographe, amateur ou professionnel, percevra 15 à 30% de la somme perçue par la banque d'images. Fotolia, iStockphoto, 123RF, Shutterstock, Dreamstime... ces agences en ligne n'ont de cesse de se multiplier. Quel type de photo doit-on leur proposer ?

Sur 123RF, la photo illustrative d'un couple jouant avec de la neige en vacances d'hiver. © Antonio Guillem - 123RF

Privilégier les photos dynamiques

Contrairement aux idées reçues, photographier pour les banques d'images ne signifie pas produire des images aseptisées. La communication des agences de publicité ou de communication ayant évoluée, une photographie aux poses naturelles, réalisée avec un certain sens artistique, sera davantage appréciée qu'un cliché ultra-formaté.

Maîtriser l'art de la mise en scène

Les photos qui mettent en scène des personnages sont les plus convoitées par les clients des banques d'images. C'est pourquoi il est primordial de maîtriser les étapes d'un shooting traditionnel : stylisme, travail avec la lumière, direction des sujets photographiés. Pensez à faire appel à des modèles qui maîtrisent la comédie !

Cette photo publiée sur 123RF d'un "couple en colère assis sur un banc" joue sur le flou d'arrière-plan. © zigf - 123RF

Privilégier les thèmes classiques

Les relations amoureuses, les relations humaines au travail, les rapports familiaux, les activités de loisirs... Ayez toujours en tête les thématiques qui se conforment au plus grand nombre, et qui parlent à l'international aussi. Aussi, sachez anticiper les tendances ! 

Produire en très grande quantité pour plusieurs agences

Pour toucher une rémunération conséquente, pensez à travailler en quantité. Si vous ne déposez qu'une dizaine de clichés par mois et ne privilégiez qu'une seule plateforme en ligne, vous n'irez pas très loin. Pensez à fournir des centaines à des milliers de prises de vue par mois afin d'amortir le coût de vos clichés rapidement. 

Et aussi

Autour du même sujet