Photo de nu : technique, en couleurs ou en noir et blanc

Photo de nu : technique, en couleurs ou en noir et blanc Le nu fait partie des thèmes les plus photographiés, et pourtant cette technique manque cruellement de conseils. Nous vous délivrons les clés pour débuter dans le domaine.

La photo de nu artistique a vu le jour à la fin du XIXe siècle, utilisée comme nouveau moyen d'étudier un modèle, après le dessin ou la peinture. Mais il faudra attendre les Années Folles pour que le genre prenne ses lettres de noblesse, grâce notamment au photographe Man Ray, connu pour sa photographie de l'actrice Kiki de Montparnasse, nue de dos, intitulée Le Violon d'Ingres. Vers la moitié du XXe siècle, des magazines d'un nouveau genre, présentant des photos à mi-chemin entre l'artistique et l'érotique, voient le jour. On y voit apparaître l'oeuvre photographique du grand David Hamilton, avec ses photos éthérées de corps nus féminins. Puis arrive l'Allemand Helmut Newton qui, dans les années 1950, mêle photo de mode et photo de nu. Aujourd'hui, la photo de nu a son Festival européen qui prend place chaque année à Arles en France.

Femme nue avec zébrures noires et blanches. Photo en noir et blanc créé avec le projecteur. © Volodymyr Melnyk - 123RF

Comment réussir ses photos de nu ? L'exercice est loin d'être facile du moment que l'on ne souhaite pas être amalgamé à de la pornographie. En soignant à la fois la composition et l'angle de vue, la pose et l'expression du modèle, le photographe peut obtenir sans vulgarité un rendu subtile, esthétique et émouvant de la nudité du corps. Un autre élément est extrêmement important dans la photo de nu : l'éclairage. La lumière du jour sera votre alliée, mais vous pouvez tout à fait créer votre univers avec une lumière artificielle bien dosée en intérieur. Si vous débutez, il peut être intéressant de s'inspirer des poses que les grands photographes ont fait prendre à leurs modèles.

Quelle technique pour réussir sa photo de nu ? Le déroulé d'une séance

Avant de démarrer la séance, le photographe aura rempli avec le modèle son autorisation de publication ou d'exposition, si besoin est. Vous trouverez ici un modèle de lettre. Le modèle doit être une personne avec qui vous aurez instauré un climat de confiance. Plus le modèle se sent bien dans sa peau, meilleures seront les poses. Son aptitude à rester immobile sera aussi primordiale ! Un petit détail non négligeable aussi : le modèle aura porté de préférence des vêtements amples avant de se déshabiller, pour ne pas avoir de marques sur la peau durant le shooting (chaussettes ou sous-vêtements trop serrés, par exemple). La photographie de nu requiert de préférence un endroit privé, pour éviter les regards indiscrets. Pour photographier convenablement un modèle, la pièce doit être suffisamment longue. Si le modèle est debout, le recul doit être de 6 mètres minimum et la hauteur de la pièce, d'au moins 3,5 à 4 mètres. Vous éviterez ainsi les déformations du modèle dues à un point de vue trop rapproché et vous pourrez ainsi éclairer le modèle depuis le haut. La température de la pièce sera idéalement proche des 24 degrés. Prévoyez un endroit où le modèle pourra se changer. Une musique d'ambiance, approuvée par le modèle, sera la bienvenue.

Les bijoux ou autres accessoires sur le corps du modèle ne sont pas utiles. Mais ici, le modèle est élégant avec de simples gants. © George Mayer - 123RF

Pour commencer, le photographe pourra se munir d'un boîtier reflex de type APS-C et d'une focale assez courte, par exemple un objectif de 50 mm. Il sera doté d'un trépied, de batteries neuves ou de secours. Le plus important, en photo de nu, n'est pas tant que cela de choisir un appareil photo ou un autre, tant que votre objectif est de qualité, mais de vous focaliser sur la mise au point, le cadrage et l'éclairage. Concernant la prise de vue, prêtez attention aux courbes et aux lignes qu'il faudra gérer en fonction de la lumière. Si votre modèle est en mouvement, le flash et les lampes halogènes seront indispensables. Concernant le fond et les décors, on ne saurait trop vous suggérer un mur tout simplement blanc et des rideaux de tissus blancs aussi. Si vous préférez la couleur, alors optez de préférence pour un fond uni.  La projection d'un décor peut être une alternative intéressante. En cas d'échec, en post-production, à l'aide de logiciels de retouche comme Photoshop ou Lightroom, vous pourrez supprimer des éléments du décor et même nettoyer le grain de peau.

Photo de nu en couleurs : comment procéder ?

Tout d'abord, vous devrez soigner l'arrière-plan. Méfiez-vous des décors emblématiques de type carte postale (plage abandonnée, champ de blé ou jardin public), car le plus important est de ne pas noyer le modèle dans l'arrière-plan. Pensez à créer du contraste entre la peau et l'arrière-plan qui sera d'une couleur totalement opposée pour mieux faire ressortir le modèle. La photographie de nu n'est très souvent qu'une simple question d'éclairage. La lumière du jour sera la plus facile à maîtriser, avec pour exemple idéal, un ciel clair recouvert de fins nuages blancs. En intérieur, utilisez une lumière unique à coupler avec un réflecteur pour une lumière douce. 

Photo de nu en noir et blanc : nos conseils pratiques

Le nu aime la couleur dé-saturée et ce n'est pas pour rien que beaucoup de photographes de nu célèbres ont photographié en noir et blanc ou en sépia. En effet, la couleur peut s'avérer être un élément perturbateur, car mettant davantage en évidence les petits défauts du modèle, s'il en a. D'ailleurs, les marques de bronzage seront moins problématiques si vous travaillez le noir et blanc, l'usage d'un filtre orangé ou rouge clair faisant l'affaire pour les atténuer en couleurs.

Et pour vous inspirer encore :

Arles / Retouche photo