David Hull (photographe, adepte du lancer d'appareil) Le procédé de prise de vue

  
   © David Hull

David Hull vit et travaille aux Etats-Unis. Il est géologue et amateur d'un type de photographie bien particulière : le lancer d'appareil photo. Le principe ? Prendre des photos alors que son appareil fait des tours dans les airs. Il nous livre quelques uns de ses secrets de fabrication.

 

Quel est votre procédé habituel pour réaliser vos lancers d'appareil photo ?

Je travaille généralement de nuit. Je passe du temps à rechercher des sources de lumière atypiques, des combinaisons de couleurs, des réflexions, des ombres... C'est cela le plus important. Et j'essai d'imaginer ce que je peux en faire.

cette image est réalisée sans retouche.
Cette image est réalisée sans retouche. © David Hull

Une fois que j'ai repéré une lumière potentiellement intéressante, les paramètres de prise de vue sont les mêmes que n'importe quel type de photo. La sensibilité, l'ouverture, la vitesse d'obturation et le choix de la focale vont impacter le rendu et la profondeur de champ. Je veille aussi à éviter toute sur ou sous-exposition. Il faut évidemment utiliser une vitesse suffisamment lente pour réaliser des effets de flou et des traces de lumière. Généralement, je règle l'exposition entre 1/4 et 1 seconde.

Cela demande néanmoins beaucoup d'essais et d'expérimentation pour arriver à ses fins. Il est important de bien comprendre le principe pour maitriser ensuite le résultat que vous recherchez : quel type de motifs, quel type d'effets... Une fois que vous avez acquis une bonne vision de ce qu'il est possible de faire, il est assez facile d'imaginer des images en lançant votre appareil de telle ou telle manière. Mais obtenir le résultat désiré demande du temps. Il me faut parfois près d'une centaine d'essais avant d'arriver à quelque chose qui ressemble à ce que j'imaginais.

Pose longue