Quel logiciel de retouche pour quelle utilisation ?

Quel logiciel de retouche pour quelle utilisation ? Du logiciel de retouche gratuit au puissant gestionnaire de photos, trouvez les fonctions qui vont vous permettre de faire votre choix.

L'importation des images

La plupart des logiciels permet d'importer des photos directement depuis l'appareil photo. Vous branchez ce dernier sur l'ordinateur et il apparaît dans le logiciel. Si l'appareil n'est pas reconnu ou si l'importation ne fonctionne pas, vous devrez utiliser le logiciel fourni avec votre appareil puis enregistrer les images dans le dossier de votre choix. Vous pourrez alors les ouvrir dans le logiciel de traitement et de retouche.

Formats prix en charge

Tous les logiciels de retouche lisent le JPEG, format de base et utilisé par tous les appareils photo. Il s'avère intéressant pour les amateurs avertis ou les pros de repérer les logiciels permettant l'importation de photos au format RAW, c'est-à-dire des images sans aucune compression, sorties directement du capteur CCD de l'appareil et qui n'ont subi aucun traitement logiciel. Le RAW prend plus de place de stockage mais s'avère idéal pour qui veut aller plus loin dans la retouche.

Réglages automatiques

Les débutants seront plus particulièrement intéressés par des logiciels offrant des fonctions de réglage automatique. Généralement, les résultats sont convenables mais il ne faut pas hésiter à tester les différents réglages qu'offrent les menus.

D'ailleurs, quels que soient vos niveaux de connaissance en retouche d'image, vous pouvez commencer par un réglage automatique de la balance des blancs et de l'exposition, puis, si cela ne correspond pas à vos attentes, effectuer des réglages manuels.

L'interface et l'ergonomie

Quoi de plus énervant que de naviguer des heures dans l'arborescence des menus pour trouver la fonction désirée ? Certains logiciels incluent des fonctions de guide ou proposent des menus réellement intuitifs et très bien classés qui permettent de retrouver en quelques clics la fonction désirée.

L'ergonomie d'un logiciel est un point primordial, d'une part pour l'aisance et le plaisir qui découle de son utilisation, d'autre part pour une prise en main simple et rapide (particulièrement vrai pour les débutants).

La gestion des métadonnées

Certains logiciels affichent également les métadonnées EXIF. Incluses dans chaque fichier JPEG ou TIFF, ces informations permettent d'en apprendre beaucoup sur les réglages effectués sur l'appareil photo et sur les conditions de prise de vue. On peut même y ajouter un commentaire, une légende, un lieu GPS et de nombreuses informations personnalisées qui resteront stockées dans le fichier.

Gestion des calques

Le travail de retouche effectué sur une image ne nécessite pas forcément de faire appel à la notion de calques. En revanche, dès qu'il s'agit de créer des photomontages, les calques deviennent nécessaires. Ils permettent en effet, comme leur nom l'indique en référence au calque papier, de superposer des éléments.

Certains logiciels avancés comme Photoshop entre autres utilisent aussi des calques de réglages, très pratiques pour appliquer des corrections et des retouches localement.

Fonctions de classement

Les gestionnaires de photos tendent à fusionner avec les logiciels de retouche. Certains sont très simples et intègrent toutes les fonctions de base nécessaires à un débutant. D'autres sont de véritables laboratoires numériques destinés à développer des formats d'amateurs avertis tels que le RAW et sont capables de gérer un très grand nombre de photos. Ils offrent généralement une interface très simple à prendre en main. Cela en fait des logiciels particulièrement adaptés à tout public.

En résumé

Pour conclure, un retoucheur débutant devrait plutôt se destiner à un logiciel simple à utiliser, présentant les fonctionnalités de base de la retouche d'image et dont l'ergonomie est vraiment un atout majeur comme PhotofiltreXnViewStudioLine Photo Basic, ou Photobrush). De plus, ils sont généralement gratuits.

L'amateur souhaitant à la fois organiser, présenter et retoucher plus précisément ses images devrait plutôt s'orienter vers un logiciel de classement intégrant un module de retouche (comme Adobe Photoshop Elements, ACDSee iPhoto pour Mac...).

Enfin, nous conseillerons plutôt les logiciels très fournis (Photoshop, Photo Plus , Gimp) et les gestionnaires de photos avancés (Lightroom, ACDSee Pro, Aperture) aux amateurs avertis et experts.

Bien sûr, ce ne sont que des exemples, l'important est le plaisir que l'on peut tirer à travailler ses propres images et de constater le progrès réalisé. Et ne vous inquiétez pas, on passe vite du statut de débutant à celui d'amateur éclairé !

Lire aussi

Retouche photo / Logiciel d'archivage

Annonces Google