Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
 

Création d’entreprise : se faire connaître

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Pas facile quand on lance une activité d'avoir de la visibilité et de faire parler de soi. Pourtant, des solutions existent.
 
 
Dernière mise à jour : septembre 2014
 
La question est essentielle pour le créateur d'entreprise : comment faire connaître sa société, sa marque, son produit ou son offre ?

Pourquoi et comment se faire connaître quand on est une jeune entreprise ?
Se faire connaître doit répondre à un besoin, en l'occurrence ici celui de démarrer son entreprise, de développer au mieux son business et de le pérenniser. Mais les moyens et les manières de se faire connaître sont propres à chaque cas, et différents en fonction des secteurs d'activité.

Les paramètres à prendre en compte pour définir sa stratégie de communication sont nombreux et comprennent aussi bien l'envergure internationale ou locale de l'entreprise, que la taille du marché, le nombre de compétiteurs, le type d'offre... Pour certaines entreprises, se faire connaître passera par la publicité. Pour d'autres, il s'agira de s'entourer d'un réseau de personnalités par exemple.

Vers qui l'entrepreneur doit-il communiquer ?
Pour entreprendre une communication efficace, donner une image tout à fait positive de son entreprise et optimiser son business, le créateur, et d'ailleurs quiconque, doit impérativement procéder par étape. On ne communique pas n'importe quoi à n'importe qui.



Il faut en premier lieu identifier les cibles, les investisseurs, les clients, les fournisseurs, et leur attribuer des niveaux d'importance et d'urgence, voire des coefficients de priorité. La démarche est donc organisée et rigoureuse.

Quels sont les points à mettre en avant dans sa communication ?
Il faut dans un second temps identifier les objectifs et, ici aussi, les priorités pour préciser, ensuite, quels sont les points à mettre en avant dans sa communication.

Par exemple, si les objectifs du créateur sont d'abord de trouver des clients et ensuite de lever des fonds, il mettra en avant les clients marquants pour attirer les investisseurs. Si les objectifs sont inversés, les arguments mis en avant ne sont logiquement plus les mêmes. Il ne faut évidemment pas travestir la réalité, mais mettre en avant ce qui est spécifique au créateur, à son entreprise. Cela peut être son offre, son savoir faire, les caractères particuliers de l'entreprise au niveau institutionnel.

Faire appel à des professionnels de la communication est-il nécessaire ?
L'entrepreneur n'est pas obligé de faire appel à une agence spécialisée dans le conseil en communication. Suivant son projet et ses objectifs, il peut très bien réaliser toute sa communication avec des moyens internes.

En revanche, il ne faut pas négliger la presse qui est importante pour l'entreprise qui souhaite acquérir une crédibilité, car elle apporte un regard et une analyse extérieurs. Elle apporte un crédit plus fort qu'une campagne de publicité. Mais il est difficile pour une personne non avertie de remplacer un professionnel des relations presse. Il est bon de demander conseil aux experts de la branche où l'on se place, aux observateurs tels que les journalistes, qui offrent une vision sur les tendances du marché.

Comment choisit-on une agence de communication ?
Il faut privilégier les agences qui ont une vision à long terme : elles ne travaillent pas au coup par coup avec leurs clients, et choisissent au contraire de les suivre. Une agence ayant une activité transversale propose également une offre plus large, c'est-à-dire pas seulement un service de marketing direct ou de relations presse. De ce fait, son conseil est plus désintéressé, plus diversifié sur les moyens, et donc plus à l'écoute des besoins de son client.

Les conseils pour se faire connaître
En quatre mots : faîtes peu mais bien. Il ne s'agit pas pour un jeune entrepreneur de cumuler plaquette, médias, presse, site Internet, newsletter, surtout si l'entreprise est jeune, donc avec un budget le plus souvent limité, et une offre également réduite.

Communiquer c'est savoir appréhender les différents niveaux de discours qui existent. Il faut d'abord identifier à qui l'on s'adresse et ensuite seulement définir quoi dire et avec quel support. Il faut être sélectif et y aller par étape, selon ses moyens. Connaître les modèles de décision de ses interlocuteurs et comprendre ce qui se passe dans leur tête est capital pour les intéresser. L'entrepreneur doit apprendre à placer et canaliser son énergie.

Propos recueillis auprès de Thierry Wellhoff, président directeur général de Wellcom, agence conseil en communication.
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Pages 1 | 2 sur 2 Page suivante >>

Faire connaître L'avis de Hvbjhbj
  Merci pour cet article

Cool L'avis de Ferdinand Babylas Davi
  il faut ça pour la jeunesse d'aujourd'hui. Je suis vraiment pour puisque je suis un consultant des questions d'emploi. J'ai constaté que les jeunes ont vraiment besoin de ça. courage à vous...

Publication d'une annonce légale L'avis de Nina
  Merci pour ce sujet très intéressant. Se faire connaître, notamment ses services ou ses produits, est effectivement le meilleur moyen pour avoir sa place dans un domaine bien déterminé. Par ailleurs, pour ajouter à ces informations claires et riches, il est important de savoir que la publication d’une annonce légale dès la création d’une entreprise participe fortement au développement de l’entreprise du fait qu’elle reflète la légitimité ainsi que la traçabilité de la dite entreprise.

Très intéressant L'avis de Pierre Demabre
  J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cet article, il est vrai que pour les jeunes entreprises comme la mienne se faire connaitre est très difficile et représente un enjeu majeur.

Pensez aux CP ! L'avis de Lucie
  Il est très important de se servir également des communiqués de presse, rédigez les (prenez des méthodos sur le net, il y en a de très bonnes) puis envoyer les au sites web d’information et autres organismes de presse comme "journal du net" haha. Par exemple si vous ouvrez une boulangerie, un restaurant.. envoyez les à http://www.packnblog.com , leurs équipes de rédaction travaillent bien et ne pratiquent pas de liens ou articles sponsorisées. Enfin le temps que vous y passerez ne sera pas perdu, mais il faudra ! bon courage !

Pages 1 | 2 sur 2 Page suivante >>
Suite >> Créateur d'entreprise : doit-on démissionner ?

Création d'entreprise
Fiches pratiques
 Le congé pour création d’entreprise Le brevet d’invention Devenir travailleur indépendant
 La micro-entreprise Les zones franches urbaines Faire une étude de marché
 Protéger son idée Création d'entreprise : choisir le bon statut Création d'entreprise : contacter les banques
 Le bail commercial Création d’entreprise : valider son projet La SARL, le statut de la société à responsabilité limité
 L'EURL Création d’entreprise : qui dois-je rencontrer ? La SA : société anonyme
 Création d’entreprise : les charges à prévoir La SAS et la SASU Création d'entreprise : bien choisir son associé
 Création d’entreprise : le financement La SNC Création d’entreprise : réaliser un business-plan
 La SCS : la société en commandite simple Travailleurs indépendants : comment déduire vos dépenses professionnelles La SCA : la société en commandite par actions
 La SCOP Que faire avec mon contrat de mariage ? Installer son entreprise chez soi
 La Société civile Installer son entreprise dans une pépinière Création d’entreprise : se faire connaître
 Créateur d'entreprise : doit-on démissionner ? L'Accre pour les chômeurs entrepreneurs Raison sociale
 Entreprise individuelle Numéro Siren Numéro Siret
 Nacre : le dispositif La jeune entreprise innovante (JEI) Profession libérale : définition, statuts et impôts
 Le groupement d'intérêt économique (GIE) Le siège social Le conjoint collaborateur
 Le contrat de franchise Le contrat de concession Business angel
 Les royalties  Le microcrédit Les apports en société
 L'administrateur de société anonyme Auto-entrepreneur Le contrat de sous-traitance
 Inscription au registre des métiers Inscription au registre du commerce Associé de SARL majoritaire et minoritaire
 Selarl, Selafa, Selas et Selca : les sociétés d’exercice libéral Déclaration de revenus pour auto-entrepreneur TVA pour auto-entrepreneur
 EARL : l'exploitation agricole à responsabilité limitée SARL de famille : les avantages du statut Bail 3 6 9 : le bail commercial classique
 Bail précaire : tout sur le bail commercial dérogatoire Associations de gestion agréée : à quoi servent-elles Déclaration RSI : les règles à respecter dans sa DSI
 Demander une attestation RSI Le régime micro-Bic Le régime micro-BNC
 Prêt professionnel : comment l'obtenir ARCE : l'aide de Pôle emploi aux entrepreneurs Domiciliation d'entreprise : comment procéder
 EIRL : les avantages du statut Etudiant entrepreneur : un nouveau statut Obtenir une aide à la création d'entreprise
Lettres types
 Modèle de facture  
 




A VOIR EGALEMENT
 

 

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters