Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Savoir
> Le bronzage en 8 questions
 DOCUMENT 
Août 2005

Le bronzage en 8 questions

Comment le soleil agit-il sur notre peau ? Quels sont ses effets à court et à long terme ? Les produits solaires sont-ils efficaces ? Les réponses pour ne pas bronzer idiot.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article

Pourquoi bronze-t-on ?
Dans l'épiderme, la couche superieure de la peau, on trouve des cellules spécialisées, les mélanocytes. Celles-ci produisent un pigment coloré sous l'effet des rayons UV : la mélanine. La mélanine produite va ensuite colorer les cellules voisines de l'épiderme. Grâce au bronzage, la peau devient plus résistante au soleil.

Combien de temps dure le bronzage ?
Les cellules colorées étant localisées dans l'épiderme, le bronzage disparaît progressivement lorsque l'épiderme se renouvelle. En 25 jours environ, il aura complètement disparu.

Est-ce que tout le monde peut bronzer ?
Non ! Les peaux foncées, riches en mélanine, sont mieux protégées que les teints clairs. Il existe 6 phototypes de peau, de 0 (les albinos, qui ne peuvent pas du tout bronzer) à 6 (les noirs). Mais même avec un phototype élevé, la protection n'est que partielle. En effet, si la mélanine filtre 60% des UVB, elle laisse passer les UVA. De plus, après 30 ans, le nombre des mélanocytes diminue de 8 à 20% tous les 10 ans, d'où une plus grande difficulté à bronzer.

Quelle différence entre les UVA et les UVB ?
Les UVB et les UVA sont différents de par leur intensité et leur longueur d'onde dans le spectre solaire. Les UVB, qui représentent à peine 2% des rayons UV, sont pourtant les principaux responsables du bronzage : ils sont 1000 fois plus puissants que les UVA. Cependant, Les UVA pénètrent plus profond dans la peau et sont donc aussi nocifs. De plus, ils altèrent également l'élasticité de la peau, provoquant des rides à long terme.

Comment marchent les crèmes solaires ?
Les filtres protecteurs dans ces produits sont des molécules qui absorbent certains rayons. Il n'existe pas de filtre efficace sur tout les spectre des rayons ; c'est pourquoi on associe généralement plusieurs filtres, sans dépasser 6 à 8 % de la composition du produit. On trouve deux types de filtres dans les crèmes solaires. Les filtres organiques sont des molécules produites par réaction chimique, généralement dérivés du pétrole. Les filtres minéraux sont des poudres opaques de minéraux (dioxyde de titane, talc, mica, oxyde de zinc, oxyde de fer, kaolin..) broyés très finement, et qui réfléchissent une partie des rayons solaires. Ils sont moins allergisants que les filtres organiques mais nécessitent une application beaucoup plus soignée et régulière. Lisez bien les compositions des crèmes pour savoir quel type de filtre elle contient.

Que signifient les indices de protection ?
L'IP est le rapport entre la dose de radiation nécessaire à provoquer un coup de soleil sur la peau non protégée et celle nécessaire pour provoquer le même coup de soleil sur la peau protégée par le produit solaire. Par exemple, avec un IP de 15, vous mettrez 15 fois plus de temps à attraper un coup de soleil. Mais attention : la quantité de rayons solaires varie considérablement en fonction de l'heure de la journée, le lieu où l'on se trouve, etc…

Quels sont les effets du bronzage à long terme ?
Au fil des expositions solaires, la peau devient moins élastique, les cellules ne se renouvellent plus autant, les pigments colorés s'agglomèrent et forment des tâches cutanées. Les rayons UV sont aussi à l'origine d'altérations cellulaires, qui peuvent générer des cancers de la peau.

Les gélules autobronzantes sont-elles efficaces ?
Des aliments comme la carottes, les épinards, les abricots, les tomates... contiennent du betacarotène ou provitamine A. Celle-ci active la production de mélanine et prépare donc au bronzage. Une très grande consommation de ces végétaux ou de compléments alimentaires peut même colorer la peau en orange. Mais attention : cela ne dispense pas de se protéger des rayons UV.

» La météo solaire dans votre ville : soleil.info

 
 Céline Deluzarche, L'Internaute
 
Autour du même sujet
Magazine Savoir
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Savoir Voir un exemple
Actualité Voir un exemple
Linternaute Voir un exemple
Toutes nos newsletters