Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Savoir
> La contrefaçon
 DOSSIER 
Septembre 2005

Fausses Lacoste et imitations de Puma

Le secteur textile est un des plus touchés par la contrefaçon. En cause : la stratégie de délocalisation des marques, les distributeurs, l'inventivité des contrefacteurs, et le développement des ventes sur Internet.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
Qui d'entre vous n'a jamais vu sur un marché une fausse chemise Lacoste, avec le logo du crocodile cousu à l'envers ou grossièrement imité ? En 2003, 2 millions d'articles textiles ont été saisis par les douanes, dont 48% de prêt-à-porter, 13,6% de vêtements de sport, et 38% d'accessoires. Pas plus tard que le 28 août dernier, les douaniers français ont mis la main sur près de 66 000 faux joggings, T-shirts, sweat-shirts et pulls de la marque autrichienne Red Bull. Ces articles en provenance de Turquie représentent une valeur totale de plus de 1,8 million d'euros. Autre exemple, en mai 2004, les autorités françaises ont démantelé un réseau d'une trentaine de commerçants qui écoulaient des copies de vêtements haut de gamme sur les marchés, foires et braderies.

Internet : un marché géant pour les contrefacteurs

Musée de la contrefaçon
Internet a accentué le phénomène : un petit tour sur les sites de vente aux enchères, et vous trouverez des costumes Hugo Boss, des polos Ralph Lauren et même des maillots de l'équipe de France, le tout authentiquement…faux. Anonymat garanti par le vendeur et expédition en moins d'une semaine depuis Hong Kong. Mais les sites de vente aux enchères ne sont pas les seules filières pour écouler la marchandise. Adidas a ainsi été alertée de l'existence d'un site empruntant son nom à un "d" près et vendant des faux produits de la marque. Quant à Levi's, le fabriquant de jeans a du fermer son site de vente sur Internet en 1999 pour ne pas alimenter la confusion avec tous les faux produits circulant sur le web. Aujourd'hui, la marque ne vend plus du tout sur Internet.

Les marques victimes de leur statégie commerciale
Dossier
Phénomène
Objets
Médicaments
Textile
La contrefaçon est d'autant plus difficile à endiguer pour les marques qu'elles ont largement recours à la sous-traitance dans des usines parfois difficilement contrôlables, où le faux se mélange au vrai. Le sous-traitant ayant récupéré le matériel nécessaire à la fabrication de produits authentiques peut ainsi réimprimer et assembler des vêtements en toute illégalité pour lui-même ou pour un autre client. En délocalisant leur savoir-faire, les marques se sont ainsi elles-mêmes fragilisées. De plus, les jeunes, principaux clients de marques de sport, sont aussi les plus enclins à acheter des vêtements ou des chaussures contrefaites. Et pour entretenir encore la confusion, certains revendeurs facturent les contrefaçons au même prix que les vrais ! Ajoutons les rabais massifs consentis par les marques pendant les soldes, et le consommateur est perdu.
Difficulté supplémentaire, il est de plus en plus difficile de déceler les contrefaçons. Couramment, les produits sont exportés sans logo pour ne pas éveiller les soupçons, et les étiquettes sont livrées à part et cousues sur le lieu de vente. L'écoulement des marchandises ne se fait plus seulement sur les marchés à la sauvette, mais dans les supermarchés, qui n'hésitent pas à commander de fausses pièces si le stock de vraies n'est pas suffisant.

Ne vous faîtes pas avoir !
Outre les peines encourues, le consommateur frauduleux risque bien d'être déçu par les marchandises contrefaites achetées. En effet, la qualité du tissu est bien moindre, l'article peut avoir subi un traitement chimique provoquant des allergies, ou déteindre sur votre linge. Prudence, donc. Si vous n'avez pas les moyens de vous payer des chaussures Puma ou un jogging Nike, mieux vaut opter pour les soldes ou les promotions.

  La contrefaçon  
 
 Céline Deluzarche, L'Internaute
 
Autour du même sujet
Magazine Savoir
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Savoir Voir un exemple
Actualité Voir un exemple
Linternaute Voir un exemple
Toutes nos newsletters