Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Savoir
> Les vacances des Français
 DOSSIER 
Août 2005

Les Français dans leurs régions

Les Français restent majoritairement dans leur pays pendant les vacances. Mais la répartition de ces touristes ne profite pas à toutes les régions... Alors celles-ci déploient des trésors d'énergie pour attirer le vacancier.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
Les Français aiment d'abord partir… en France. 89,2% des séjours restent en France métropolitaine, et les Français représentent 60% des recettes touristiques du pays. Et pour cause : 56,9% sont hébergés chez la famille ou vont dans leur résidence secondaire. L'hébergement gratuit, c'est assurément la première motivation pour choisir son lieu de vacances, et ce même chez les catégories les plus aisées. L'hôtel représente 11,6% des réservations, le camping et les locations chacun 8,8%. Les vacances préférées des Français se déroulent toujours à la mer (35% des séjours), même si la montagne est la plus prisée pour les séjours d'hiver.

Dossier
Régions
Interview 1
Etranger
Interview 2



Le Sud et la Côte d'azur sont donc toujours les régions les plus prisées des vacanciers. Cependant, la fréquentation en Languedoc Roussillon et en Provence Alpes Côtes d'Azur est en baisse régulière depuis plusieurs années : prix trop chers, mauvais accueil, canicule, concurrence des pays d'Afrique du Nord… Les Français semblent bouder un peu les plages de la Méditerranée.



D'ailleurs, de nouvelles pratiques se développent : fini le bronzage "idiot", place au tourisme intelligent. Les Français semblent en effet redécouvrir le riche patrimoine historique et culturel de leurs régions. Celles-ci en ont d'ailleurs pris conscience, et essayent de mettre en avant leurs petites églises, les villages pittoresques ou les musées à thème… 120 villes ont ainsi demandé et obtenu un label "Villes et pays d'Art et d'Histoire". Le must restant l'inscription au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Le maire du Havre, dont la ville y a été inscrite en juillet dernier, espère ainsi la voir figurer rapidement dans les circuits touristiques.

"Développer le tourisme ludique"
Et pourtant, il ne suffit pas d'un château ou d'une cathédrale pour que le touriste fasse un détour. Les enfants sont devenus les principaux prescripteurs, et pas question pour eux de passer leur après-midi dans un château Renaissance avec un guide expliquant l'histoire de chaque meuble. Les régions cherchent à développer un "tourisme ludique". Par exemple, le château de Chambord a lancé cette année un spectacle nocturne son et lumière. Car les principaux concurrents sont les parcs à thèmes : Eurodisney arrive toujours devant la Tour Eiffel au hit-parade des sites les plus fréquentés ! Les projets pour ce type de parcs ne manquent d'ailleurs pas : après le Futuroscope de Poitiers, et Vulcania en Auvergne, l'Alsace prépare le Bioscope, un parc ludo-éducatif sur la santé et la vie.

Les festivals pour attirer les touristes
Les événements culturels sont l'autre fer de lance des régions. Plus de 700 festivals ont ainsi été programmés cet été : que l'on soit amateur de jazz, de musique baroque, de guinguette, ou même du lancer d'espadrilles, toutes les plus petites communes de France ont pensé à vous. Les collectivités locales financent ce type de projet à 60%, sans toujours bien évaluer les véritables retombées économiques pour la région. Si les grands événements comme Avignon ou "Lille, capitale européenne de la culture" en 2004 dopent en effet la fréquentation hôtelière, il n'est pas certain que les bénéfices soient toujours au rendez-vous. Le meilleur événement pour voir du monde affluer en été, c'est sans conteste…le Tour de France.

  Les vacances des Français  
 
 Céline Deluzarche, L'Internaute
 
Autour du même sujet
Magazine Savoir
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Savoir Voir un exemple
Actualité Voir un exemple
Linternaute Voir un exemple
Toutes nos newsletters