Côte d'Ivoire

 
Noms
Licorne
ONUCI
Type
Mission nationale
de sécurisation (sous mandat de l'Onu)
Opération de l'Onu
Déploiement
Septembre 2002
Juin 2004
Effectifs
1 800
200
Source : Ministère de la Défense

La plupart des soldats français présents sur le sol ivoirien (1 800) participent à l'opération Licorne, lancée en 2002 pour assurer le maintien de la paix après l'attaque des rebelles des Forces nouvelles contre Abidjan. Licorne était notamment le souhait du président ivoirien, Laurent Gbagbo, d'une force française patrouillant dans une zone "tampon" entre le Nord détenu par les rebelles (60 % du territoire) et le sud du pays. Mais sa mission est aussi d'assurer la protection des ressortissants français en Côte d'Ivoire, alors que de violentes manifestations anti-Français ont éclaté en marge de la guerre civile. Neuf militaires français ont été tués et 37 autres blessés dans le bombardement d'un camp à Bouaké en novembre 2004.

Une mission de l'Onu depuis 2004

La France est relayée par l'Onu depuis 2004, avec le lancement de Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) pour suivre le processus de paix. 200 soldats français supplémentaires ont été affectés à cette mission. Licorne restant un appui de cette force des Nations Unies. Depuis, la situation semble s'être stabilisée entre le gouvernement ivoirien et ses opposants. Laurent Gbagbo a nommé le chef des rebelles Guillaume Soro Premier ministre le 29 mars 2007 avec la promesse d'organiser des élections d'ici la fin du premier semestre 2008.

Untitled Document
Magazine Savoir Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité