Nom
Forces Françaises à Djibouti (FFDJ)
Type
Base permanente
Déploiement
protocole de 1977
Effectifs
2 900
Source : Ministère de la Défense

Le petit Etat de Djibouti, ancienne colonie française située le long de la Mer rouge, accueille le plus gros contingent français d'Afrique : 2 900 hommes appartenant à l'armée de terre, à l'armée de l'air, mais aussi à la marine nationale. Il s'agit de la première des 4 bases françaises permanentes sur le continent (avec Dakar, Libreville et La Réunion). Selon un accord signé lors de l'indépendance du pays en 1977, ses missions vont de la protection des ressortissants français (plus de 4 000) à une aide aux forces de Djibouti, en passant par des interventions extérieures.

Une base dans une zone mouvementée

Aujourd'hui, les principales missions des Forces françaises à Djibouti (FFDJ) concernent la surveillance du trafic maritime et la lutte anti-terroriste dans la Mer Rouge, le Golfe d'Aden et l'océan Indien aux côtés des forces de l'Otan (américaines, canadiennes, autraliennes et européennes). Djibouti est aussi une base pour l'envoi de troupes dans la région. Des hommes ont été en Centrafrique en mars dernier pour sécuriser la ville de Birao aux côtés des Forces armées centrafricaines. Depuis 15 ans, les FFDJ sont intervenues en Somalie en 1992, au Rwanda en 1994, en Ethiopie-Erythrée en 1999, en Côte d'Ivoire lors du déclenchement de l'opération Licorne, et en Asie du sud-est après le Tsunami de 2004. Enfin, elles sont responsables de deux centres d'entraînement pour les soldats français et étrangers.

Untitled Document
Magazine Savoir Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité