Le "Cri du peuple"

En 1944, une foule de badauds découvrent la fermeture définitive du siège du Cri du peuple. Ce quotidien a été créé en 1940 par Jacques Doriot et le Parti populaire français, parti fasciste et collaborationniste. Il a cessé d'être publié à la Libération.
©  Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris, Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Suggestions de contenus