Le siège de la milice française

Créé en 1943 par le gouvernement de Vichy, la milice française était une unité paramilitaire alliée à la Gestapo et destinée à lutter contre la Résistance. A la Libération, le siège est abandonné et les derniers miliciens s'exilent en Allemagne.
©  Arthur Gandner / Musée Jean Moulin

Suggestions de contenus