L'or de l'Armada espagnole

vingt navires de l'armada espagnole ont sombré en 1733 et avec eux, leurs
Vingt navires de l'Armada espagnole ont sombré en 1733 et avec eux, leurs trésors. © Fotolia VIII / Alex Staroseltsev / Falko Matte / Fotolia.com

La monarchie espagnole a perdu de nombreux bateaux dans le Golfe de Floride, au cours de l'année 1733. Surnommée l'Armada invincible, son armée des mers était composée de 130 vaisseaux, et était utilisée pour conquérir et contrôler le nouvel empire. Mais le 15 juillet 1733, un ouragan  parti des Bahamas frappe les côtes de la Floride et toute la région. Il provoque la perte de 20 bateaux qui coulent à pic. Parmi eux, on peut citer El Aviso, El Infante, San Jose, l'Almiranta ou encore San Fernando. La légende dit que ces épaves regorgeraient de trésors, notamment de l'or ramené d'Amérique latine. Malgré plusieurs expéditions, toutes époques confondues, seulement une infime partie des cargaisons a pu être remontée à la surface.