Le mystère de la calvitie enfin élucidé ?

 

Une étude scientifique révèle que l'inactivation de cellules souches présentes dans les follicules pileux serait responsable de la calvitie chez l'homme.

Près de 70% des hommes connaissent ou connaîtront au cours de leur vie une chute de cheveux, voire pire, une calvitie. A qui la faute ? Des chercheurs de l'Université de Pennsylvanie, aux Etats-Unis, révèlent avoir trouvé l'origine de ce mal caché et ont publié leurs résultats dans les colonnes du Journal of Clinical Investigation.

En observant et en comparant les parties dégarnies et normales de crânes ayant subi une transplantation de cheveux, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que le problème ne venait pas d'un manque de cheveux mais plutôt d'une déficience dans la formation de nouveaux cheveux. En effet, les deux zones étudiées comptabilisent exactement le même nombre de cellules souches dans les follicules pileux. A cela s'ajoute une atrophie de ces follicules dans les endroits dégarnis ; les cheveux sont bien présents mais microscopiques.

Cette étude apporte du baume au cœur aux personnes touchées par ces problèmes de calvitie. Le Dr George Cotsarelis qui a conduit les recherches indique que "la présence en nombre de cellules souches chez les chauves donne l'espoir de pouvoir, un jour, les réactiver". Toute son équipe travaille déjà sur la découverte des facteurs biologiques permettant de convertir ces cellules souches en cellules matures.

Article le plus lu : Attentat de Manchester : le nom de l'auteur dévoilé : voir les actualités