Réparer des lésions cérébrales par des connections neuronales mieux ciblées

 

Il est possible de réparer un cerveau lésé après un traumatisme en créant des connexions neuronales nouvelles en petit nombre mais bien ciblées, plutôt que plus nombreuses mais non spécifiques. C'est la conclusion des travaux réalisés par des chercheurs du laboratoire Neurobiologie des Processus Adaptatifs (CNRS/Université Pierre et Marie Curie). Ces résultats seront publiés le 1er avril 2008 dans la revue Brain.
Les lésions du cerveau chez l'adulte provoquent sur le long terme des dommages irréparables au niveau physique et intellectuel. Les chercheurs avaient déjà montré qu'il était possible, en utilisant la protéine BDNF, d'induire de nouvelles connexions reliant le tronc au cervelet chez le jeune adulte. Ici, les scientifiques ont mis en évidence une corrélation entre amélioration du comportement et quantité de reconnexions dans le cervelet : bien ciblées, elles permettent de récupérer des fonctions comme l'apprentissage moteur et spatial.
Des résultats prometteurs pour réparer le cerveau humain après une lésion cérébrale.

Article le plus lu : Ramadan 2017 : la date de début du jeûne dévoilée : voir les actualités

Marie Curie