Un ours mal léché

maquette de l'ours à face courte
Maquette de l'ours à face courte © Sean Cooper

Période d'extinction : il y a 11 000 ans

Imaginez un ours trois fois plus grand que le grand ours blanc lorsqu'il se tient sur ses pattes arrière et un poids atteignant une tonne. Et bien, voici à quoi ressemblerait l'ours à face courte ou Arctodus simus si les scientifiques se lançaient dans sa renaissance. Petit point non négligeable : où se trouve la séquence ADN ? Les chercheurs émettent l'hypothèse d'en dénicher dans le permafrost.

Quel hôte pour abriter ce patrimoine génétique ? L'ours à lunette d'Amérique du Sud serait le plus apte génétiquement mais les chercheurs estiment qu'il ferait un mauvais substitut car celui-ci ne fait que le dixième du poids de l'ours à face courte. Donc pas de risque de voir un ours d'une tonne dans les parages.