Les énigmatiques expériences de mort imminente : La décorporation : un phénomène inexpliquable

La sortie hors du corps est l'expérience la plus relatée par les personnes ayant survécu à un fort traumatisme surtout chez les personnes ayant fait un arrêt cardiaque.De nombreux sceptiques tentent d'expliquer par tous les moyens les causes scientifiques de ce phénomène. C'est ce qu'a effectué Olaf Blanke en 2002.

 

Sortie du corps : une simple hallucination ?

Il opère une patiente de 43 ans atteinte d'épilepsie ; au cours de son intervention, elle est totalement éveillée donc consciente. Il procède à des stimulations électriques de différentes intensités dans le lobe temporal droit. L'IRM indiquait que l'épilepsie était due à un dysfonctionnement à cet endroit.
Les médecins ont insisté sur la zone médiane entre les lobes temporal et pariétal, sur le gyrus angulaire droit. A ce moment la patiente relate une sensation de sortie hors de son corps. Plus l'intensité de la stimulation augmente, plus l'intéressé se sent partir de son enveloppe corporelle et voit des hallucinations.

 

la sortie du corps est l'expérience la plus vécue chez les revenants.
La sortie du corps est l'expérience la plus vécue chez les revenants. © Libre de droit

Un témoignage contradictoire

Jean-Pierre Jourdan raconte dans son livre l'histoire de cette femme opérée en 2001 d'un anévrisme. Cette intervention nécessite que la température corporelle soit abaissée à 15,8°C. Cette hypothermie est indispensable. Un électroencéphalogramme enregistre et surveille l'activité électrique du cerveau. A ce stade, il est totalement plat ; il n'y a aucune activité enregistrée. La patiente est parfaitement inconsciente et donc incapable de percevoir ce qui se passe autour d'elle.
Pourtant, à son réveil, cette femme explique qu'elle est sortie de son corps et a observé toute l'opération. Elle décrit avec beaucoup de détail l'outil utilisé par le neurologue, une scie à trépanation ressemblant à une brosse à dent électrique. Elle raconte la discussion échangée entre le cardiologue et le neurochirurgien. Les faits ont pu être vérifiés car tout est enregistré sur une bande.

Cette histoire indique que malgré un cerveau inactif, la patiente inconsciente a pu assister à la scène et surtout s'en souvenir. Cette sortie du corps n'est en aucun cas une hallucination car tout est vrai

 

D'autres témoignages de ce genre ont été rapportés. Des personnes totalement inconscientes dont le cerveau est en parfait état ont décrit des scènes avec une précision que même une personne éveillée ne peut pas retranscrire. Ils ont mémorisé avec exactitude un environnement et des scènes banales alors qu'ils ne pouvaient pas les voir, ni les entendre... Ces faits contredisent les hypothèses scientifiques d'hallucinations évoquées précédemment

Autour du même sujet