Toujours un bras en stock

les étoiles peuvent faire les folles; si elles se cassent un bras, un autre
Les étoiles peuvent faire les folles; si elles se cassent un bras, un autre prend la place. © Loïc Despres

Des cellules souches en action

Vous pouvez lui couper tous les bras que vous voulez, comme l'animal mythologique l'hydre de mer, de nouveaux repousseront. Mieux, une autre étoile de mer peut se reformer à partir du membre amputé si celui-ci a emporté avec lui une partie du disque central.

Ce mécanisme permet à l'animal de se sortir du pétrin face à un prédateur. En sacrifiant son membre, elle échappe à la mort. Un autre prendra la place en moins d'un mois.

L'étoile de mer n'est pas la seule à recourir à cette technique, les lézards sont coutumiers du fait