Une espèce mal surveillée

les abeilles ne sont pas placées sous surveillance comme les bovins ou les
Les abeilles ne sont pas placées sous surveillance comme les bovins ou les ovins. © Patrice RENE (galerie photo de L'Internaute)

Des causes multiples

Les abeilles sont les seuls animaux d'élevage à ne pas faire l'objet de suivi bien établi par les différents organismes agréés tels que l'OIE (Organisation mondiale de la santé animale) et la FAO (Food and Agriculture Organization).

Face à ce déficit d'informations, il est alors difficile pour les experts de connaître avec exactitude les facteurs à l'origine de cette perte, d'autant plus qu'aucun cadavre d'abeille n'a été trouvé à proximité ou dans les ruches.

Plusieurs agents biologiques comme technologiques sont mis en avant pour expliquer ce phénomène. Mais l'Afssa, l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, affirme dans son rapport du 15 février 2008 qu'il existe une synergie des facteurs pour expliquer la décimation des abeilles.