L'Internaute > Science  > Biologie > Dossier > Les poissons : Nos cousins, nos ancêtres
Untitled Document
SOMMAIRE

En savoir plus

Sujet illustré

Après les poissons cartilagineux, les poissons osseux. Eux sont bien plus nombreux que les précédents donc plus diversifiés.

Les carpes coï illustrent bien la forte diversité qui règne chez les poissons. Photo © DR

Les plus largement représentés

Tous les poissons ont le sang froid, mais leur température peut parfois varier selon le milieu.
Tous ont également des nageoires, une peau recouvertes d'écailles et des branchies pour la respiration.

Aux côtés des poissons au squelette cartilagineux on trouve une très grande majorité de poissons en chair et en os.

On a, à ce jour, recensé plus de 22 000 espèces de poissons osseux. Comme ils sont les plus nombreux ils sont aussi les moins bien connus. Leurs os sont de la même composition que les nôtres mais ils en ont beaucoup plus. En effet, même si nous ne nous en rendons pas compte, les quelques os de notre crâne sont le résultat d'une sorte de fusion entre plusieurs. Les premiers vertébrés comme les poissons présentent eux pratiquement le même nombre d'os crâniens, non soudés, qu'à l'origine.

Agrandir
Les dauphins ne sont pas des poissons mais des mammifères marins. Photo © DR

Attention ce ne sont pas des poissons

Tout ce qui vit dans l'eau et qui ressemble à un poisson n'est pas forcément un poisson.
La preuve avec les dauphins.
Comme les baleines, les phoques, et bien d'autres, ils font partie des mammifères marins.

Donc, contrairement aux poissons, ce sont des animaux à sang chaud dont la température corporelle est constante. De plus, ils ne possèdent pas de branchies mais des poumons qui les obligent à respirer de l'air. Les embyons et fœtus se développent entièrement dans un placenta dans le corps de la mère, qui, une fois nés, allaite ses petits. Des mammifères dans l'eau, cela a un léger goût de sortie des eaux suivie d'un retour à l'eau !

Les poissons, malgré une certaine homogénéité biologique sont très variés. On en connait des milliers d'espèces mais cela ne représente qu'une partie seulement de la diversité réelle.

Magazine Science Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité