Un appareil buccal adapté

Ce cliché montre la trompe suceuse de la mouche qui est différente de la trompe piqueuse. Les parties spongieuses, en vert, permettent d'aspirer la nourriture. Si celle-ci est trop sèche, l'insecte sécrète de la salive pour l'humecter ou alors, accrochez-vous, la regurgite puis l'aspire.
©  Microangela