Deux ans sur une table d'opérations

La plastination, réalisée par un laboratoire italien, a duré plus de deux ans. Le calamar a d'abord été entièrement déshydraté, puis une résine plastique durcissante fut injectée dans le corps de l'animal. Des opérations qui ont demandé de "grands" moyens : un table de dissection géante, une seringue géante ou la conception d'une machine (géante aussi, bien sûr), permettant d'étirer au maximum les tentacules du calmar.
©  P. Lafaite - MNHN