L'Internaute > Science  > Biologie > Pourquoi > ... Le poivre fait éternuer ?
POURQUOI
 
Janvier 2007

Pourquoi le poivre fait-il éternuer ?

A chaque fois ça ne rate pas, dès que vous reniflez les forts arômes du poivre, vous éternuez. Toutes les épices en poudre ne vous font pas cet effet heureusement, alors pourquoi le poivre ? Des réponses chimiques.

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  

Le poivre est sur la table alors sortez les mouchoirs ! Car dans quelques instants, quand vous allez corriger l'assaisonnement de votre plat et que vos narines vont être chatouillées par cette poudre fine, vous ne résisterez pas longtemps avant d'éternuer. Mais pourquoi le poivre vous fait cet effet ?

Poivre noir, poivre blanc et poivre vert sont les fruits du même arbre mais récoltés à différents moments. Tous trois vous feront éternuer de la même manière. Photo © DR

Le poivre et seulement lui

Vous pensez que c'est parce qu'il est en poudre que le poivre vous provoque systématiquement des éternuements. Dans ce cas, vous pouvez tout de suite vérifier que c'est totalement faux.

Allez dans votre cuisine, sortez les différentes épices que vous possédez et faites le test de les sentir toutes. Ni le sel, le cumin ou encore le curcuma ne vous a fait ressentir les mêmes effets que le poivre. C'est donc bien que le conditionnement du poivre en poudre n'y est pour rien.

Et en effet, il y a une explication scientifique dans cette question de la vie de tous les jours. Le poivre contient des composés chimiques qui vous irritent et provoquent alors la fameuse réaction.

Les composés responsables

Le poivre contient en réalité deux molécules hautement irritantes, la capsaïcine et la pipérine. Sans le savoir vous avez déjà rencontré plus d'une fois la capsaïcine. C'est la molécule présente dans le poivre, les piments etc. qui provoque une forte sensation de brûlure et de chaleur quand vous l' avez en bouche. Elle se dissout bien plus rapidement dans le gras que dans l'eau, donc au passage, un conseil : si vous mangez un plat trop poivré, il vous faut consommer du lait ou du beurre plutôt que de l'eau pour faire passer le feu du piment, car ils sont plus riches en graisses.

Bien entendu vous ressentez seulement une brûlure, elle n'est pas "réelle", elle illustre bien les rapports qu'entretient la capsaïcine avec certains neurones sensoriels. Ces rapports sont vrais pour le goût mais aussi pour l'odorat. Alors, quand vous sentez du poivre d'un peu trop près, la capsaïcine va entrer en contact avec vos neurones sensoriels qui vont vous prévenir des qualités irritantes de la molécule et résultat, vous la rejetez en éternuant. Le poivre en grains vous fera le même effet mais néanmoins atténué.

Le poivre compte une autre molécule irritante, la pipérine qui excite aussi les nerfs sensoriels et participe à la réaction d'éternuement.

En savoir plus

Pourquoi le piment brûle la langue ?

Pourquoi a-t-on soif quand on mange un aliment salé ?

 

Magazine Science Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité