Découverte d'un récepteur responsable des effets de l'ecstasy

 

Un récepteur à la sérotonine, molécule liée à l'endormissement, serait à l'origine des effets psychostimulants induits par la consommation d'ecstasy. Ces travaux conduits par Luc Maroteaux  sont publiés dans The Journal of Neuroscience.
La substance active de l'ecstasy, le MDMA, agit par l'intermédiaire de transporteurs de la sérotonine, provoquant la libération de la molécule et de la dopamine dans le cerveau. Il y active alors le "circuit de récompense", responsable du plaisir recherché. Cette étude montre que le blocage pharmacologique ou la modification génique de l'expression du récepteur de la sérotonine 5-HT2B élimine les réactions comportementales chez la souris.
Selon Luc Maroteaux, "il semble que des substances capables de bloquer des récepteurs 5-HT2B pourraient servir de traitement des effets immédiats et à long terme du MDMA."

Article le plus lu : Séisme au Mexique : les images du chaos : voir les actualités

Autour du même sujet