Cancer : la molécule HB-19 porteuse d'espoir

 

La recherche dans la lutte contre le cancer vient de faire un pas conséquent. Des équipes de chercheurs du CNRS emmenées par Ara Hovanessian, Jean-Paul Briand et José Courty ont mis au point une molécule nommée HB-19 capable d'empêcher la formation de tumeurs. Leurs résultats seront publiés demain dans la revue PLoS One.

Les scientifiques ont mis en évidence que cette molécule est à la fois capable de s'attaquer au récepteur de facteurs de croissance présent à la surface des cellules tumorales, le nucléoline,  mais également d'empêcher la formation et la prolifération de vaisseaux indispensables à l'alimentation des tumeurs en oxygène et en nutriments.

Par cette double action, HB-19 est un agent anticancéreux très prometteur. Des études menées sur le cancer du sein chez la souris montrent qu'avec ce traitement injecté par voie cutané ou intrapéritonéale, les cellules cancéreuses ne se multiplient plus voire même disparaissent.

Cette nouvelle molécule présente aussi un avantage non négligeable : elle n'est en aucun toxique sur les tissus contrairement à d'autres traitements actuels anticancéreux.

Article le plus lu : Tariq Ramadan accusé de viol et de menaces : voir les actualités

Autour du même sujet